Étiquette : Wolfburg

La Bundesliga but par but

Pendant que le Bayern Munich reçoit Augsburg, samedi à 15h30, le Borussia Dortmund s’en ira défier le Vfl Wolfsburg sur sa pelouse de la Volkswagen-Arena, pour le compte de la 29e journée de Bundesliga. Avec trois points d’avance et encore sept rencontres à jouer, les joueurs de Jürgen Klopp ont encore besoin d’engranger des points pour être sûrs de conserver leur titre cette saison. Et pour y arriver, les pensionnaires du mythique Westfalenstadion pourront compter sur leur international japonais Shinji Kagawa, auteur d’une saison époustouflante. Pour la dernière année ?Shinji Kagawa fait partie de ces quelques joueurs dont les chiffres peuvent résumer l’étendue de ce qu’ils ont apporté à leur club. Acheté 350 000 euros au club du Cerezo Osaka en juillet 2010, le milieu offensif a inscrit pour les Borussen 25 buts et délivré 9 passes décisives en un peu moins de deux saisons. Sans aucun doute l’une des meilleures affaires réalisées par un club européen au cours de ces dernières années. Car à 22 ans, l’international japonais sait déjà tout faire : dribbler, percuter, passer, marquer. A l’image de son coéquipier Mario Götze et de la génération dorée de Dortmund, ce joueur ne semble avoir aucune limite. C’est bien simple, alors que le jeune international allemand est blessé depuis trois mois, le Borussia continue à gagner, grâce en grande partie à son Japonais (5 buts sur les 7 dernières rencontres de championnat).

Evidemment, ce genre de prestations attire les convoitises. Et le contrat de Kagawa se termine en juin 2013. Selon Bild, des équipes de Premier League (Chelsea et Manchester United) se seraient déjà positionnées pour acquérir la star japonaise. Mais le président du club de la Ruhr, Hans-Joachim Watzke ne désespère de lui faire prolonger son bail jusqu’en 2016 : « Nous avons discuté avec Shinji. Nous lui avons fait une offre et maintenant, il a le temps pour y penser et prendre une décision. Nous ne lui avons pas posé d’ultimatum. Il peut dire oui maintenant mais s’il veut en parler avant de se décider, c’est possible. Une décision pourrait être prise dans les prochaines semaines mais je suis confiant sur le fait que Shinji reste avec nous. »

Contre Wolfburg, Kagawa devra briller

Au final, s’il venait à quitter Dortmund pour l’Angleterre, Kagawa n’aura en tout et pour tout évolué qu’une saison et demie avec les champions d’Allemagne en titre. En effet, victime d’une fracture du cinquième métatarse du pied droit survenue en demi-finales de la Coupe d’Asie des nations au mois de janvier 2011, il avait manqué toute la fin de la saison du Borussia.

Face à Wolfsburg samedi, pour la 29e journée de Bundesliga, Kagawa et ses coéquipiers devront briller s’ils souhaitent être certains de garder leur première place à l’issue de la rencontre. Attention cependant, car même 9e, les coéquipiers de Hasan Salihamidzic ne sont qu’à un petit point d’une place qualificative en Ligue Europa, pour l’instant détenue par Stuttgart. Pour la petite histoire, c’est contre cette dernière que Shinji Kagawa, la semaine passée, a battu le record de buts (12) marqués en Bundesliga sur une saison par un Japonais, Naohiro Takahara pour Francfort lors de la saison 2006/2007 (11).

Kagawa, le samouraï de la Bundesliga

Pendant que le Bayern Munich reçoit Augsburg, samedi à 15h30, le Borussia Dortmund s’en ira défier le Vfl Wolfsburg sur sa pelouse de la Volkswagen-Arena, pour le compte de la 29e journée de Bundesliga. Avec trois points d’avance et encore sept rencontres à jouer, les joueurs de Jürgen Klopp ont encore besoin d’engranger des points pour être sûrs de conserver leur titre cette saison. Et pour y arriver, les pensionnaires du mythique Westfalenstadion pourront compter sur leur international japonais Shinji Kagawa, auteur d’une saison époustouflante. Pour la dernière année ?Shinji Kagawa fait partie de ces quelques joueurs dont les chiffres peuvent résumer l’étendue de ce qu’ils ont apporté à leur club. Acheté 350 000 euros au club du Cerezo Osaka en juillet 2010, le milieu offensif a inscrit pour les Borussen 25 buts et délivré 9 passes décisives en un peu moins de deux saisons. Sans aucun doute l’une des meilleures affaires réalisées par un club européen au cours de ces dernières années. Car à 22 ans, l’international japonais sait déjà tout faire : dribbler, percuter, passer, marquer. A l’image de son coéquipier Mario Götze et de la génération dorée de Dortmund, ce joueur ne semble avoir aucune limite. C’est bien simple, alors que le jeune international allemand est blessé depuis trois mois, le Borussia continue à gagner, grâce en grande partie à son Japonais (5 buts sur les 7 dernières rencontres de championnat).

Evidemment, ce genre de prestations attire les convoitises. Et le contrat de Kagawa se termine en juin 2013. Selon Bild, des équipes de Premier League (Chelsea et Manchester United) se seraient déjà positionnées pour acquérir la star japonaise. Mais le président du club de la Ruhr, Hans-Joachim Watzke ne désespère de lui faire prolonger son bail jusqu’en 2016 : « Nous avons discuté avec Shinji. Nous lui avons fait une offre et maintenant, il a le temps pour y penser et prendre une décision. Nous ne lui avons pas posé d’ultimatum. Il peut dire oui maintenant mais s’il veut en parler avant de se décider, c’est possible. Une décision pourrait être prise dans les prochaines semaines mais je suis confiant sur le fait que Shinji reste avec nous. »

Contre Wolfburg, Kagawa devra briller

Au final, s’il venait à quitter Dortmund pour l’Angleterre, Kagawa n’aura en tout et pour tout évolué qu’une saison et demie avec les champions d’Allemagne en titre. En effet, victime d’une fracture du cinquième métatarse du pied droit survenue en demi-finales de la Coupe d’Asie des nations au mois de janvier 2011, il avait manqué toute la fin de la saison du Borussia.

Face à Wolfsburg samedi, pour la 29e journée de Bundesliga, Kagawa et ses coéquipiers devront briller s’ils souhaitent être certains de garder leur première place à l’issue de la rencontre. Attention cependant, car même 9e, les coéquipiers de Hasan Salihamidzic ne sont qu’à un petit point d’une place qualificative en Ligue Europa, pour l’instant détenue par Stuttgart. Pour la petite histoire, c’est contre cette dernière que Shinji Kagawa, la semaine passée, a battu le record de buts (12) marqués en Bundesliga sur une saison par un Japonais, Naohiro Takahara pour Francfort lors de la saison 2006/2007 (11).

Kagawa, un samouraï chez les Jaunes

Pendant que le Bayern Munich reçoit Augsburg, samedi à 15h30, le Borussia Dortmund s’en ira défier le Vfl Wolfsburg sur sa pelouse de la Volkswagen-Arena, pour le compte de la 29e journée de Bundesliga. Avec trois points d’avance et encore sept rencontres à jouer, les joueurs de Jürgen Klopp ont encore besoin d’engranger des points pour être sûrs de conserver leur titre cette saison. Et pour y arriver, les pensionnaires du mythique Westfalenstadion pourront compter sur leur international japonais Shinji Kagawa, auteur d’une saison époustouflante. Pour la dernière année ?Shinji Kagawa fait partie de ces quelques joueurs dont les chiffres peuvent résumer l’étendue de ce qu’ils ont apporté à leur club. Acheté 350 000 euros au club du Cerezo Osaka en juillet 2010, le milieu offensif a inscrit pour les Borussen 25 buts et délivré 9 passes décisives en un peu moins de deux saisons. Sans aucun doute l’une des meilleures affaires réalisées par un club européen au cours de ces dernières années. Car à 22 ans, l’international japonais sait déjà tout faire : dribbler, percuter, passer, marquer. A l’image de son coéquipier Mario Götze et de la génération dorée de Dortmund, ce joueur ne semble avoir aucune limite. C’est bien simple, alors que le jeune international allemand est blessé depuis trois mois, le Borussia continue à gagner, grâce en grande partie à son Japonais (5 buts sur les 7 dernières rencontres de championnat).

Evidemment, ce genre de prestations attire les convoitises. Et le contrat de Kagawa se termine en juin 2013. Selon Bild, des équipes de Premier League (Chelsea et Manchester United) se seraient déjà positionnées pour acquérir la star japonaise. Mais le président du club de la Ruhr, Hans-Joachim Watzke ne désespère de lui faire prolonger son bail jusqu’en 2016 : « Nous avons discuté avec Shinji. Nous lui avons fait une offre et maintenant, il a le temps pour y penser et prendre une décision. Nous ne lui avons pas posé d’ultimatum. Il peut dire oui maintenant mais s’il veut en parler avant de se décider, c’est possible. Une décision pourrait être prise dans les prochaines semaines mais je suis confiant sur le fait que Shinji reste avec nous. »

Contre Wolfburg, Kagawa devra briller

Au final, s’il venait à quitter Dortmund pour l’Angleterre, Kagawa n’aura en tout et pour tout évolué qu’une saison et demie avec les champions d’Allemagne en titre. En effet, victime d’une fracture du cinquième métatarse du pied droit survenue en demi-finales de la Coupe d’Asie des nations au mois de janvier 2011, il avait manqué toute la fin de la saison du Borussia.

Face à Wolfsburg samedi, pour la 29e journée de Bundesliga, Kagawa et ses coéquipiers devront briller s’ils souhaitent être certains de garder leur première place à l’issue de la rencontre. Attention cependant, car même 9e, les coéquipiers de Hasan Salihamidzic ne sont qu’à un petit point d’une place qualificative en Ligue Europa, pour l’instant détenue par Stuttgart. Pour la petite histoire, c’est contre cette dernière que Shinji Kagawa, la semaine passée, a battu le record de buts (12) marqués en Bundesliga sur une saison par un Japonais, Naohiro Takahara pour Francfort lors de la saison 2006/2007 (11).

Kagawa, l’étoile du Borussia

Pendant que le Bayern Munich reçoit Ausburg, samedi à 15h30, le Borussia Dortmund s’en ira défier le Vfl Wolfsburg sur sa pelouse de la Volkswagen-Arena, pour le compte de la 29e journée de Bundesliga. Avec trois points d’avance et encore sept rencontres à jouer, les joueurs de Jürgen Klopp ont encore besoin d’engranger des points pour être sûrs de conserver leur titre cette saison. Et pour y arriver, les pensionnaires du mythique Westfalenstadion pourront compter sur leur international japonais Shinji Kagawa, auteur d’une saison époustouflante. Pour la dernière année ?Shinji Kagawa fait partie de ces quelques joueurs dont les chiffres peuvent résumer l’étendue de ce qu’ils ont apporté à leur club. Acheté 350 000 euros au club du Cerezo Osaka en juillet 2010, le milieu offensif a inscrit pour les Borussen 25 buts et délivré 9 passes décisives en un peu moins de deux saisons. Sans aucun doute l’une des meilleures affaires réalisée par un club européen au cours de ces dernières années. Car à 22 ans, l’international japonais sait déjà tout faire : dribbler, percuter, passer, marquer. A l’image de son coéquipier Mario Götze et de la génération dorée de Dortmund, ce joueur ne semble avoir aucune limite.

Evidemment, ce genre de prestations attire les convoitises. Et le contrat de Kagawa se termine en juin 2013. Selon Bild, des équipes de Premier League (Chelsea et Manchester United) se seraient déjà positionnées pour acquérir la star japonaise. Mais le président du club de la Ruhr, Hans-Joachim Watzke ne désespère de lui faire prolonger son bail jusqu’en 2016 : « Nous avons discuté avec Shinji. Nous lui avons fait une offre et maintenant, il a le temps pour y penser et prendre une décision. Nous ne lui avons pas posé d’ultimatum. Il peut dire oui maintenant mais s’il veut en parler avant de se décider, c’est possible. Une décision pourrait être prise dans les prochaines semaines mais je suis confiant sur le fait que Shinji reste avec nous. »

Contre Wolfburg, Kagawa devra briller

Au final, s’il venait à quitter Dortmund pour l’Angleterre, Kagawa n’aura en tout et pour tout évolué qu’une saison et demie avec les champions d’Allemagne en titre. En effet, victime d’une fracture du cinquième métatarse du pied droit survenue en demi-finales de la Coupe d’Asie des nations au mois de janvier 2011, il avait manqué toute la fin de la saison du Borussia.

Face à Wolfsburg samedi, pour la 29e journée de Bundesliga, Kagawa et ses coéquipiers devront briller s’ils souhaitent être certains de garder leur première place à l’issue de la rencontre. Attention cependant, car même 9e, les coéquipiers de Salan Salihamidzic ne sont qu’à un petit point d’une place qualificative en Ligue Europa, pour l’instant détenu par Stuttgart. Pour la petite histoire, c’est contre cette dernière que Shinji Kagawa, la semaine passée, a battu le record de buts (12) marqués en Bundesliga par un japonais, Naohiro Takahara (11).

Bundesliga, bilan de la saison

Nous ferons cette semaine le bilan des grands championnats étrangers. Première étape, l’Allemagne qui a été la première à terminer sa saison. Lors de la dernière journée, le Borussia Dortmund a célébré son Meisterschale – le trophée du champion – devant un Signal Iduna Park plein comme un oeuf. Entre la déception munichoise, le fiasco Wolfsburg et les belles surprises Mayence et Hanovre, retour sur une année de Bundesliga riche en émotions et en surprises.

La révélation de la saison : Dortmund

Personne ne s’attendait outre-Rhin à subir de plein fouet une déferlante jaune et noire, encore moins le Borussia Dortmund lui-même ! Emmenés par son génial entraineur Jürgen Klopp, les Borussen ont tout renversé sur leur passage avec notamment un début de saison tonitruant où le club de la Ruhr a notamment enchaîné 15 matches sans défaite, récupérant la place de leader le 31 octobre dernier pour ne plus jamais la lâcher. Grâce à une défense de fer – seulement 22 buts encaissés quand Mayence, deuxième meilleur arrière-garde du pays, en a pris 39 – le Borussia a pu s’épanouir offensivement et permettre à ses jeunes pousses – , Mario Götze, Shinji Kagawa, Nuri Sahin – de pleinement s’exprimer. Le début d’une nouvelle hégémonie sur le football germanique ?

Les surprises de la saison : Mayence, Hanovre

Le FSV Mayence a été clairement la bouffée d’oxygène que la Bundesliga attendait depuis quelques saisons. Sous l’impulsion de son entraineur Thomas Tuchel, le club a réalisé un début de saison tonitruant avec notamment sept victoires lors des sept premières journées, un record dans l’histoire de la Bundesliga nouvelle formule. Grâce à son trio détonnant , André Schürrle et Adam Szalai, le FSV a longtemps titillé les cadors de la Bundesliga, mais a dû se contenter de la 5e place, synonyme de Ligue Europa. Toutefois, la saison prochaine risque d’être compliquée avec les départs de Holtby pour Schalke et de Schürrle pour Leverkusen. Quant à Hanovre, la quatrième place décrochée est un véritable hommage à qui s’était suicidé le 10 novembre 2009. Longtemps qualifié pour le tour préliminaire de la prochaine C1, le HSV 96 a finalement cédé dans les dernières journées, mais cela n’enlève rien au magnifique parcours des hommes de Mirco Slomka.

La déception de la saison : le Bayern

Comment ça, le Bayern Munich une déception avec pourtant une troisième place au classement ? Eh bien oui, l’ex-champion d’Allemagne a étrenné un visage des plus contrastés cette saison, avec notamment une premier acte totalement raté où le FCB pointait au 5e rang, indigne de son standing. Peu épargné par les blessures de ses cadres, tous revenus carbonisés de la Coupe du monde sud-africaine, le « FC Hollywood » a fait « honneur » à son surnom en allant de rebondissements en rebondissements. Entre dissensions internes entre l’équipe dirigeante et Louis van Gaal, viré depuis, et crêpages de chignons entre joueurs avec notamment un peu à la fête, Munich a toutefois eu le mérite de réagir en fin de saison en champion, enchaînant neuf matches sans défaite. Autre lot de consolation, le titre honorifique de , « Torjäger » de la Bundesliga avec 28 réalisations.

Les bides de la saison : Brême, Wolfsburg, Stuttgart

La Bundesliga a failli connaître un petit cataclysme cette saisons avec trois clubs majeurs qui ont vacillé tout au long de l’année, le Werder Brême, le VfL Wolfburg et le VfB Stuttgart. Citées par tous les observateurs comme des candidats potentiels au titre, ou du moins à l’Europe, ces trois formations auront connu les pires difficultés à enchaîner les bonnes prestations. Mention spéciale au VfL Wolsfburg, champion voici deux saisons et qui a dû son maintien à un succès lors de l’ultime journée sur la pelouse de Hoffenheim (1-3) ! Le Werder Brême, flamboyant troisième la saison passée, doit pour sa part se contenter d’une modeste treizième place cette saison. Le départ de Mesut Özil pour le Real Madrid l’été dernier a vraisemblablement été mal digéré…

Le joueur de l’année : Gomez

Si les dirigeants du Bayern Munich peuvent se réjouir d’une chose cette saison, c’est du retour en forme de leur buteur Mario Gomez. Acheté 30 millions d’euros voici deux saisons, deuxième transfert le plus cher de la Bundesliga – le devance à présent avec 33 millions -, « Super Mario » a mis une année pour se mettre en route et faire taire les critiques à son égard. Et de quelle manière ! Avec 28 buts, « Super Mario » est entré dans le cercle très fermé des attaquants du FCB à passer la barre symbolique des 25 buts en une saison. Il a également rejoint le « Bomber » Gerd Müller en inscrivant au moins cinq triplés au cours de la même saison.

L’entraîneur de l’année : Klopp

Il aura été à n’en pas douter le grand artisan du succès final du Borussia Dortmund. En bâtissant une équipe jeune et ambitieuse, Jürgen Klopp a proposé le football le plus attrayant du championnat outre-Rhin, et de loin. Grâce à un jeu basé foncièrement sur l’attaque avec de jeunes pousses dont on entendra parler dans les années à venir, l’homme fort des Borussen a transformé son coup d’essai en véritable coup de maître !

Julien Froment

Mardi, le bilan de la saison en Angleterre