Sacré Dortmund ?

Rate this post

A trois matches de la fin de la saison, le Borussia Dortmund peut d’ores et déjà être sacré champion d’Allemagne pour la deuxième année consécutive. A l’occasion de la 32e journée de Bundesliga, le BVB reçoit le Borussia M’Gladbach et remporterait le titre en cas de succès. Un match nul pourrait même suffire si le Bayern Munich ne s’impose pas contre le Werder Brême.Dortmund n’attend plus que ça. Le Westfalenstadion est à quatre-vingt-dix minutes de faire la fête à ses héros. Le Borussia n’a en effet jamais été aussi près de remporter son deuxième titre de champion consécutif. A trois journées de la fin, le BVB possède huit longueurs d’avance sur son dauphin, le Bayern Munich. Un véritable écart qui deviendrait un gouffre sans fond si les Jaune venait à s’imposer contre M’Gladbach, samedi à l’occasion de la 32e journée de Bundesliga. Une victoire, et Dortmund s’embrase. Un nul pourrait même suffire si le Bayern ne s’impose pas contre le Werder Brême. Si le sacre n’est pas pour ce week-end, il ne fait guère de doutes qu’il en sera question dans huit jours. Et c’est amplement mérité. Dans la lignée de ses prestations de la saison dernière, le Borussia régale. Même s’il ne possède pas de joueurs de classe mondiale, le club allemand profite d’un collectif soudé et complémentaire pour assurer un jeu résolument offensif.

Et maintenant le doublé Coupe-Championnat?

Sous la houlette d’un Jürgen Klopp exigeant et fin tacticien, le Borussia impressionne par sa constance et son envie. Comparable à Lille, le club excelle lorsqu’il s’applique à jouer. Emmené par des petits gabarits vifs et technique comme Kagawa ou Götze, le BVB est une machine à gagner. Et surtout à ne pas perdre ! Invaincu depuis 19 rencontres toutes compétitions confondues, le Borussia n’est plus tombé depuis sa défaite, synonyme d’élimination, en Ligue des champions contre l’OM (2-3), le 6 décembre dernier. Meilleure attaque (69 buts) et troisième meilleure défense (23), Dortmund possède aussi le plus petit nombre de défaites (3). Autant sur le terrain que par les statistiques, rien ne semble contredire la suprématie des Jaune. Une hégémonie qui pourrait même être doublée puisque le club est qualifié pour la finale de Coupe d’Allemagne qu’il disputera le 12 mai prochain contre le Bayern Munich. Le Borussia laissera-t-il une part du gâteau aux Bavarois ? Rien n’est moins sûr, étant donné l’appétit des hommes de Jürgen Klopp.

Etienne Andurand