Podolski, Cologne dans la peau

Rate this post

Opposé au Werder Brême ce samedi, à l’occasion de la 12e journée de Bundesliga, Cologne comptera une fois encore sur pour faire la différence. Revenu dans son club de coeur après son échec au Bayern Munich, l’attaquant, troisième meilleur buteur du championnat, est l’atout majeur des siens, alors que le Milan AC songerai à lui pour pallier l’absence de Cassano…Enfin l’âge de l’émancipation pour Lukas Podolski? Lié viscéralement à son club formateur le FC Cologne – il a fait des pieds et des mains, baissant même son salaire pour y retourner -, l’attaquant de la Nationalmannaschaft n’est jamais parvenu à s’imposer ailleurs que chez les « Boucs ». Son passage au Bayern Munich s’est soldé par un échec retentissant, ne dépassant jamais la barre des six réalisations en championnat quand son collègue « Miro » Klose enquillait les buts les uns après les autres.

De retour du côté de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie depuis maintenant trois saisons, au prix de sacrifices financiers importants, aussi bien pour le club que pour lui, le joueur de 26 ans, fort de 93 sélections avec l’Allemagne (!), est avec Novakovic le seul véritable élément à pouvoir maintenir la formation à flot. En dépit d’un début de saison mitigé où les Boucs ont été capables du meilleur (victoire 1-4 à Leverkusen) mais aussi du pire (5-0 à Dortmund, 5-1 à Schalke 04), Podolski tire son épingle du jeu avec déjà huit buts inscrits et truste ainsi le podium des meilleurs réalisateurs de la Bundesliga derrière Huntelaar (10 buts) et l’intouchable Gomez (13).

Aussi, avec les graves soucis de santé du buteur du Milan AC , out pour une durée de six mois au minimum, les Rossoneri songeraient à Podolski pour le remplacer, selon les informations de divers médias transalpins, dont le Corriere dello Sport. Alors que la piste a été un temps évoquée puis finalement démentie, les dirigeants lombards lorgneraient donc l’Allemand qui était déjà en contacts avancés avec eux voici quelques mois. Mais Podolski, qui n’a jamais réussi – grand mot – ailleurs qu’à Cologne, sera-t-il capable de faire le grand saut? Le doute est permis…

Julien Froment