La dernière mission de Lukas Podolski

Rate this post

Alors que son transfert à Arsenal l’été prochain serait déjà acté à en croire les médias allemands, Lukas Podolski préfère se concentrer sur sa fin de saison avec Cologne. L’attaquant, qui n’a pas encore officialisé son départ, va tenter d’aider son équipe à se maintenir en Bundesliga. Une tâche loin d’être aisée, alors que les Boucs reçoivent le Hertha Berlin, un concurrent direct pour le maintien, lors de la 25e journée samedi.« Pas de commentaire. » Le mot d’ordre a été le même toute la semaine du côté du FC Cologne. Interdiction de commenter les dernières rumeurs. Les médias allemands ont bien tenté d’arracher un indice, que ce soit auprès de ses coéquipiers ou des dirigeants. Mais rien n’a filtré concernant la grosse information lâchée par Bild en début de semaine. Selon le quotidien allemand, rapidement repris par tous ses confrères anglais, le transfert de Lukas Podolski à Arsenal serait réglé.

L’international allemand, convaincu par Arsène Wenger et Per Mertesacker, son coéquipier en sélection, aurait refusé un pont d’or de l’Anzhi Makhachkala et rejoindra l’Angleterre à l’issue de la saison. Les Gunners devraient se délester de 13 millions d’euros pour conclure ce deal. Un montant qui serait revu à la baisse en cas de relégation de Cologne. Une issue dont ne veut pas entendre parler le principal intéressé, bien décidé à tout donner pour son club formateur d’ici la fin de saison.

14e avant la 25e journée de ce week-end, les Boucs ne comptent que trois points d’avance sur Augsbourg, le premier relégable. Ils affrontent surtout samedi un Hertha Berlin, 15e avec deux points de retard sur eux, revigoré par l’arrivée sur le banc d’Otto Rehhagel. C’est dire si « Poldi » est attendu comme le sauveur. Depuis son retour au club en 2009, dans la foulée de son échec au Bayern Munich, ses buts ont sauvé son club de la relégation. Cette saison, il a déjà trouvé à 16 reprises le chemin des filets. Une efficacité qui a convaincu Arsenal de mettre la main à la poche, pour le plus grand regret de Cologne. Mais Podolski, malade cette semaine mais qui devrait être aligné samedi sur la pelouse du RheinEnergieStadion, a déjà prévenu. Il « donnera tout jusqu’à la fin » et compte bien accomplir sa mission maintien avec les siens.