Étiquette : mayence

Pizarro, dernier round avec le Werder ?

En course pour une qualification européenne, le Werder Brême reçoit Mayence, samedi, à l’occasion de la 28e journée de Bundesliga. Le club des bords de la Weser comptera notamment sur Claudio Pizarro pour continuer à rêver d’Europe. Toujours aussi efficace à 33 ans, le Péruvien, libre de quitter le club cet été, entretien le flou sur son avenir, alors que le Bayern Munich tente de le faire revenir.C’est le sujet de toutes les conversations en ce moment à Brême. Restera, restera pas ? Le doute subsiste concernant l’avenir de Claudio Pizarro. Bénéficiant d’une clause lui permettant de quitter le Werder Brême cet été sans aucune indemnité de transfert, l’attaquant péruvien ne s’est pas encore décidé. « Tout est ouvert. Il y a de nombreuses conversations« , a-t-il rappelé cette semaine dans la presse allemande. Auteur de 16 buts en Bundesliga cette saison et devenu, avec 158 réalisations, le meilleur buteur étranger de l’histoire du championnat allemand, le joueur de 33 ans ne manque pas de courtisans, du fait de sa belle saison.

Selon Bild, le Bayern Munich lui aurait déjà transmis une offre de contrat. Mais est-ce que Pizarro aurait vraiment intérêt à retourner en Bavière, où il a passé six saisons (2001-2007) avant de tenter sa chance à Chelsea, pour jouer les doublures de luxe de Mario Gomez ? Toujours est-il que le principal intéressé n’aurait pas dit non à son ancien club. Il aurait toutefois poliment refusé les avances des Queens Park Rangers et d’un club chinois, alors que des clubs qataris sont également à l’affût dans ce dossier.

Le Werder espère le convaincre de rester


Du côté du Werder, c’est silence radio concernant ce dossier. « Nous ne donnons pas plus de détails sur le contenu du contrat« , a expliqué Klaus Allofs, le directeur sportif du club des bords de la Weser. Les dirigeants brêmois espèrent toujours convaincre le quatrième meilleur buteur de Bundesliga de l’exercice en cours (derrière Gomez, Huntelaar et Lewandowski) de prolonger son bail. Un nouveau contrat de deux ans lui aurait été proposé à en croire les médias allemands. « Nous lui avons fait quelques offres concrètes, pour essayer de le convaincre. Mais nous ne savons pas quand il va se décider« , a confessé Allofs.

Toujours est-il que le Werder pourrait difficilement se remettre du départ de son meilleur buteur. La 6e place du club avec cette 30e journée n’est pas étrangère au rendement de Pizarro, bien parti pour battre son record en carrière de 19 buts inscrits en une saison, établi en 2000-2001, sous les couleurs du… Werder, pour sa deuxième saison en Europe. Un record dont il pourrait se rapprocher à l’occasion de la réception de Mayence, samedi. Le Weserstadion espère que ses protégés continueront de s’affirmer comme des candidats crédibles à l’Europe, tout en croisant les doigts pour que Pizarro ne les abandonne pas dans les prochains mois…

Multiplex 28e journée Bundesliga

En course pour une qualification européenne, le Werder Brême reçoit Mayence, samedi, à l’occasion de la 28e journée de Bundesliga. Le club des bords de la Weser comptera notamment sur Claudio Pizarro pour continuer à rêver d’Europe. Toujours aussi efficace à 33 ans, le Péruvien, libre de quitter le club cet été, entretien le flou sur son avenir, alors que le Bayern Munich tente de le faire revenir.C’est le sujet de toutes les conversations en ce moment à Brême. Restera, restera pas ? Le doute subsiste concernant l’avenir de Claudio Pizarro. Bénéficiant d’une clause lui permettant de quitter le Werder Brême cet été sans aucune indemnité de transfert, l’attaquant péruvien ne s’est pas encore décidé. « Tout est ouvert. Il y a de nombreuses conversations« , a-t-il rappelé cette semaine dans la presse allemande. Auteur de 16 buts en Bundesliga cette saison et devenu, avec 158 réalisations, le meilleur buteur étranger de l’histoire du championnat allemand, le joueur de 33 ans ne manque pas de courtisans, du fait de sa belle saison.

Selon Bild, le Bayern Munich lui aurait déjà transmis une offre de contrat. Mais est-ce que Pizarro aurait vraiment intérêt à retourner en Bavière, où il a passé six saisons (2001-2007) avant de tenter sa chance à Chelsea, pour jouer les doublures de luxe de Mario Gomez ? Toujours est-il que le principal intéressé n’aurait pas dit non à son ancien club. Il aurait toutefois poliment refusé les avances des Queens Park Rangers et d’un club chinois, alors que des clubs qataris sont également à l’affût dans ce dossier.

Le Werder espère le convaincre de rester


Du côté du Werder, c’est silence radio concernant ce dossier. « Nous ne donnons pas plus de détails sur le contenu du contrat« , a expliqué Klaus Allofs, le directeur sportif du club des bords de la Weser. Les dirigeants brêmois espèrent toujours convaincre le quatrième meilleur buteur de Bundesliga de l’exercice en cours (derrière Gomez, Huntelaar et Lewandowski) de prolonger son bail. Un nouveau contrat de deux ans lui aurait été proposé à en croire les médias allemands. « Nous lui avons fait quelques offres concrètes, pour essayer de le convaincre. Mais nous ne savons pas quand il va se décider« , a confessé Allofs.

Toujours est-il que le Werder pourrait difficilement se remettre du départ de son meilleur buteur. La 6e place du club avec cette 30e journée n’est pas étrangère au rendement de Pizarro, bien parti pour battre son record en carrière de 19 buts inscrits en une saison, établi en 2000-2001, sous les couleurs du… Werder, pour sa deuxième saison en Europe. Un record dont il pourrait se rapprocher à l’occasion de la réception de Mayence, samedi. Le Weserstadion espère que ses protégés continueront de s’affirmer comme des candidats crédibles à l’Europe, tout en croisant les doigts pour que Pizarro ne les abandonne pas dans les prochains mois…

Pizarro, chasseur chassé

En course pour une qualification européenne, le Werder Brême reçoit Mayence, samedi, à l’occasion de la 28e journée de Bundesliga. Le club des bords de la Weser comptera notamment sur Claudio Pizarro pour continuer à rêver d’Europe. Toujours aussi efficace à 33 ans, le Péruvien, libre de quitter le club cet été, entretien le flou sur son avenir, alors que le Bayern Munich tente de le faire revenir.C’est le sujet de toutes les conversations en ce moment à Brême. Restera, restera pas ? Le doute subsiste concernant l’avenir de Claudio Pizarro. Bénéficiant d’une clause lui permettant de quitter le Werder Brême cet été sans aucune indemnité de transfert, l’attaquant péruvien ne s’est pas encore décidé. « Tout est ouvert. Il y a de nombreuses conversations« , a-t-il rappelé cette semaine dans la presse allemande. Auteur de 16 buts en Bundesliga cette saison et devenu, avec 158 réalisations, le meilleur buteur étranger de l’histoire du championnat allemand, le joueur de 33 ans ne manque pas de courtisans, du fait de sa belle saison.

Selon Bild, le Bayern Munich lui aurait déjà transmis une offre de contrat. Mais est-ce que Pizarro aurait vraiment intérêt à retourner en Bavière, où il a passé six saisons (2001-2007) avant de tenter sa chance à Chelsea, pour jouer les doublures de luxe de Mario Gomez ? Toujours est-il que le principal intéressé n’aurait pas dit non à son ancien club. Il aurait toutefois poliment refusé les avances des Queens Park Rangers et d’un club chinois, alors que des clubs qataris sont également à l’affût dans ce dossier.

Le Werder espère le convaincre de rester


Du côté du Werder, c’est silence radio concernant ce dossier. « Nous ne donnons pas plus de détails sur le contenu du contrat« , a expliqué Klaus Allofs, le directeur sportif du club des bords de la Weser. Les dirigeants brêmois espèrent toujours convaincre le quatrième meilleur buteur de Bundesliga de l’exercice en cours (derrière Gomez, Huntelaar et Lewandowski) de prolonger son bail. Un nouveau contrat de deux ans lui aurait été proposé à en croire les médias allemands. « Nous lui avons fait quelques offres concrètes, pour essayer de le convaincre. Mais nous ne savons pas quand il va se décider« , a confessé Allofs.

Toujours est-il que le Werder pourrait difficilement se remettre du départ de son meilleur buteur. La 6e place du club avec cette 30e journée n’est pas étrangère au rendement de Pizarro, bien parti pour battre son record en carrière de 19 buts inscrits en une saison, établi en 2000-2001, sous les couleurs du… Werder, pour sa deuxième saison en Europe. Un record dont il pourrait se rapprocher à l’occasion de la réception de Mayence, samedi. Le Weserstadion espère que ses protégés continueront de s’affirmer comme des candidats crédibles à l’Europe, tout en croisant les doigts pour que Pizarro ne les abandonne pas dans les prochains mois…

Le Bayern est inarrêtable

A l’occasion de la 27e journée de Bundesliga, le Bayern Munich s’est imposé à domicile contre Hanovre (2-1) grâce à Kroos (35e) et Gomez (68e). Avec quelques cadres au repos, les Bavarois sont en confiance avant d’affronter l’OM mercredi en Ligue des champions. Dans les autres rencontres, le Borussia M’gladbach s’est fait surprendre à domicile par Hoffenheim (1-2) alors que le Hertha Berlin a brillamment gagné contre Mayence (3-1).Le Bayern ne plaisante plus du tout. Alors qu’ils restent sur vingt buts en quatre rencontre, les Bavarois se sont une nouvelle fois éclatés en s’imposant contre Hanovre à l’occasion de la 27e journée de Bundesliga. Bien regroupé, le septième du classement avait pourtant tenu la dragée haute pendant trente-cinq minutes. Mais lorsque les Munichois accélèrent, rien ne semble leur résister. Parfaitement servi par une talonnade de Robben, Kroos a logiquement ouvert le score d’une belle balle piquée (35e). Entré en jeu à la 61e, Gomez n’a eu besoin que de huit minutes pour marquer d’une frappe enroulée du gauche (68e). Décidément accrocheurs, les joueurs d’Hanovre sont finalement parvenus à réduire le score grâce à Ya Konan (74e). Dominateur, le Bayern a ensuite géré tranquillement son avance pour s’adjuger les trois points de la victoire. Ce succès permet d’ailleurs aux Bavarois de revenir au contact du Borussia Dortmund, qui se déplace demain à Cologne. A quatre jours de son quart de finale aller de la Ligue des champions contre l’OM, Jupp Heynckes et ses hommes se sont mis dans les meilleures conditions possibles et seront inévitablement très coriaces. Didier Deschamps est prévenu.

M’gladbach surpris à domicile, Fribourg respire

M’gladbach n’y est décidément plus du tout. Encore en lice pour le titre il y a un mois et demi, le Borussia s’est une nouvelle fois fait surprendre par Hoffenheim. Même si Reus avait ouvert le score en première mi-temps, les hommes de Lucien Favre ont ensuite sombré en deux minutes sur deux coups fatals de Barbosa(79e) et de Vukcevic(79e). Hoffenheim grimpe au 10e rang pendant que M’gladbach reste scotché à la troisième place mais s’expose au retour de Schalke 04.

Fribourg se donne de l’air. Opposés chez eux au FC Kaiserslautern, les Rouge et Noir n’ont eu besoin que d’un quart d’heure pour se mettre à l’abri. Après Guédé(8e) Makiadi(14e) doublait la mise et pliait déjà la rencontre. Plus que jamais lanterne rouge, Kaiserslautern est en grand danger. Victorieux, Fribourg bondit lui au 14e rang. De son côté, Augsburg se tient comme il peut à l’écart de la zone rouge suite à son nul contre le Werder Brême (1-1). Auteur de l’ouverture du score, Füllkrug croyait donner les trois points à son équipe. C’était sans compter sur le courage de Verhaegh(92e) qui arrachait finalement le point du nul dans le temps additionnel.

Le Hertha Berlin n’a pas encore capitulé! 17e et relégable, le HSV s’est brillamment imposé à Mayence. Un doublé de Ramos(52e et 69e) et une réalisation de Ben-Hatira(41e) ont suffit a offrir les trois points au Hertha malgré la réduction du score de Choupa Moting(58e).

Etienne Andurand

Dortmund maintient le cap

Le Borussia Dortmund s’est imposé contre le Werder Brême (1-0) dans le cadre de la 26e journée de Bundesliga. Un succès qui offre provisoirement huit points d’avance sur le Bayern Munich au champion en titre. Dans le même temps, M’gladbach a été chercher la victoire sur la pelouse de Leverkusen (1-2). Wolfsburg et Fribourg ont, eux, étrillé Nuremberg (1-3) et Hambourg (1-3).Dortmund est décidément intraitable. Leader de Bundesliga, le Borussia se sont imposé devant le Werder Brême (1-0) ce samedi à l’occasion de la 26è journée du championnat. Kagawa a inscrit le seul but de la rencontre et permet au champion en titre de prendre provisoirement huit points d’avance sur son dauphin, le Bayern Munich. Les Bavarois ont d’ailleurs la pression puisqu’ils ont été rejoint par le Borussia M’gladbach. Encore en course pour le titre, les hommes de Lucien Favre l’ont emporté sur la pelouse du Bayer Leverkusen (1-2). Malgré l’égalisation de Kiessling, Reus et De Camargo ont permis au Borussia de prendre les trois points.

Dans le même temps, le VfL Wolfsburg n’a pas fait de détail et s’est défait de Nuremberg (1-3). Mandzukic et Helmes, qui s’est offert un doublé, ont parachevés la victoire des Loups. Fribourg s’est lui aussi fait plaisir en étrillant Hambourg sur le même score (1-3) grâce à Flum, Caligiuri et Makiadi. Un succès qui permet aux Rouge et Noir de sortir de la zone rouge. Augsbourg a lui aussi gagné contre Mayence (2-1) et s’est donné un bon bol d’air.

Le Bayern Munich jouera, lui, à 18h30 sur la pelouse du Hertha Berlin. Cette 26e journée prendra fin ce dimance avec les rencontres entre Kaiserslautern et Schalke 04 et Hanovre et Cologne.

Etienne Andurand

Le Bayern passe ses nerfs

Battu la semaine passée par le Bayer Leverkusen, le Bayern Munich a passé ses nerfs sur Hoffenheim, ce samedi, lors de la 25e journée de Bundesliga. Les coéquipiers de Franck Ribéry l’ont emporté sur le score sans appel de 7 à 1 et reviennent provisoirement à cinq points du Borussia Dortmund. Vainqueur du Hertha Berlin (1-0), Cologne prend ses distances avec la zone rouge.Le Bayern Munich, ou l’inconstance illustrée. Capables de perdre à Bâle (1-0) ou contre le Bayer Leverkusen (2-0) la semaine passée, les joueurs de Jupp Heynckes peuvent également donner de véritables leçons de football à leurs pauvres adversaires en Bundesliga. Hoffenheim pourra en témoigner après la raclée reçue à l’Allianz Arena ce samedi : 7 buts à 1. De quoi remettre les pendules à l’heure après le revers de la semaine passée, et avant le match retour contre Bâle en Ligue des champions mercredi.

Franck Ribéry, de retour en tant que titulaire après sa blessure contractée en équipe de France, s’est contenté du dernier but et d’une passe décisive, laissant Mario Gomez et Arjen Robben se tailler la part du lion niveau statistique. Critiqué ces derniers temps, l’ailier néerlandais a inscrit un doublé, délivrant au passage deux passes décisives, tandis que l’international allemand a trouvé le chemin des filets à trois reprises. Kroos y est allé également de son but, tout comme Luiz Gustavo mais… contre son camp, permettant ainsi à Hoffenheim de sauver l’honneur. A noter également que Bastian Schweinsteiger est entré à l’heure de jeu après avoir été écarté des terrains trois semaines sur blessure. De quoi compléter une après-midi parfaite. Le Bayern revient provisoirement à cinq points du Borussia Dortmund, qui joue à 18h30.

Dans les autres matches, le Borussia M’Glabach semble marquer le pas. Accrochée par Fribourg à domicile (0-0) lors de cette 25e journée, la bonne surprise de cette saison reste sur le podium, mais perd du terrain du le Bayern et Dortmund. Le Bayer Leverkusen n’a quant à lui pas confirmé son succès de la semaine passée contre le Bayern justement, en allant s’incliner à Wolfsburg (3-2) après avoir pourtant ouvert le score. Mayence a dominé Nuremberg (2-1), avec un nouveau but de Zidan. Enfin, Cologne prend un peu d’air suite à son succès devant le Hertha Berlin (1-0), dans un match marqué par trois expulsions : deux pour les locaux, dont celle de Lukas Podolski, et donc une pour le club de la capitale, toujours premier non relégable avec un petit point d »’avance sur la zone rouge.

Le Bayern s’est énervé

Battu la semaine passée par le Bayer Leverkusen, le Bayern Munich a passé ses nerfs sur Hoffenheim, ce samedi, lors de la 25e journée de Bundesliga. Les coéquipiers de Franck Ribéry l’ont emporté sur le score sans appel de 7 à 1. Vainqueur du Hertha Berlin (1-0), Cologne prend ses distances avec la zone rouge.Le Bayern Munich, ou l’inconstance illustrée. Capables de perdre à Bâle (1-0) ou contre le Bayer Leverkusen (2-0) la semaine passée, les joueurs de Jupp Heynckes peuvent également donner de véritables leçons de football à leurs pauvres adversaires en Bundesliga. Hoffenheim pourra en témoigner après la raclée reçue à l’Allianz Arena ce samedi : 7 buts à 1. De quoi remettre les pendules à l’heure après le revers de la semaine passée, et avant le match retour contre Bâle en Ligue des champions mercredi.

Franck Ribéry, de retour en tant que titulaire après sa blessure contractée en équipe de France, s’est contenté du dernier but et d’une passe décisive, laissant Mario Gomez et Arjen Robben se tailler la part du lion niveau statistique. Critiqué ces derniers temps, l’ailier néerlandais a inscrit un doublé, délivrant au passage deux passes décisives, tandis que l’international allemand a trouvé le chemin des filets à trois reprises. Kroos y est allé également de son but, tout comme Luiz Gustavo mais… contre son camp, permettant ainsi à Hoffenheim de sauver l’honneur. A noter également que Bastian Schweinsteiger est entré à l’heure de jeu après avoir été écarté des terrains trois semaines sur blessure. De quoi compléter une après-midi parfaite. Le Bayern revient provisoirement à quatre points du Borussia Dortmund, qui joue à 18h30.

Dans les autres matches, le Borussia M’Glabach semble marquer le pas. Accrochée par Fribourg à domicile (0-0) lors de cette 25e journée, la bonne surprise de cette saison reste sur le podium, mais perd du terrain sur le Bayern et Dortmund. Le Bayer Leverkusen n’a quant à lui pas confirmé son succès de la semaine passée contre le Bayern justement, en allant s’incliner à Wolfsburg (3-2) après avoir pourtant ouvert le score. Mayence a dominé Nuremberg (2-1), avec un nouveau but de Zidan. Enfin, Cologne prend un peu d’air suite à son succès devant le Hertha Berlin (1-0), dans un match marqué par trois expulsions : deux pour les locaux, dont celle de Lukas Podolski, et donc une pour le club de la capitale, toujours premier non relégable avec un petit point d’avance sur la zone rouge.

Le Bayern relégué à 7 points

A l’occasion de la 23ème journée de Bundesliga, le Bayern Munich s’est incliné sur la pelouse du Bayer Leverkusen (2-0) et pointe désormais à 7 points de Dortmund, qui s’est imposé face à Mayence (2-1). Stuttgart est allé corriger Hambourg (0-4) alors que Schalke 04 a été battu par Fribourg (2-1), la lanterne rouge.Décidément, Dortmund va être contraint de faire la course vers le titre, seul. Déja leader le Borussia a accru son avance en dominant Mayence (2-1) et peut remercier le Bayer Leverkusen et Fribourg, tombeurs du Bayern Munich (2-0) et et de Schalke 04 (2-1). Kiessling et Bellarabi, auteurs des buts de la rencontre, ont fait tomber les Bavarois et permettent au Bayer de revenir à quatre petites longueurs… de Schalke 04. Ces derniers n’ont pas réussi à se défaire du piège tendu par la désormais ex-lanterne rouge de Bundesliga.

Le VfB Stuttgart n’a pas fait de sentiments et a humilié Hambourg (0-4). Ibisevic (23e), Harnik (90e) et Kuzmanovic, auteur d’un doublé sur penalty (31e et 47e) ont été les bourreaux d’un HSV réduit à dix peu avant l’heure de jeu. Stuttgart reste huitième alors que Hambourg perd une place (13e). Grâce à Hagui et Diouf, Hanovre pensait pouvoir s’imposer contre Augsbourg. C’était sans compter sur le 15ème de Bundesliga qui ne s’est pas fait prier pour arracher le match nul (2-2). Les Rouge et Blanc sont 16e, Hanovre 7e.

Dans les autres rencontres, Kaiserslautern et Wolfsburg se sont neutralisés (0-0) alors que le Hertha Berlin s’est défait du Werder Brême (1-0).

Le Bayer bat le Bayern

A l’occasion de la 23ème journée de Bundesliga, le Bayern Munich s’est incliné sur la pelouse du Bayer Leverkusen (2-0). Dans le même temps, Stuttgart est allé corriger Hambourg (0-4) alors que Schalke 04 a été battu par Fribourg (2-1), la lanterne rouge. Le leader, le Borussia Dortmund jouera à 18 heures 30, sur son terrain contre Mayence.Décidément, Dortmund va être contraint de faire la course vers le titre, seul. Déja leader le Borussia, qui ne jouera qu’à 18h30 contre Mayence, peut remercier le Bayer Leverkusen et Fribourg, tombeurs du Bayern Munich (2-0) et et de Schalke 04 (2-1). Kiessling et Bellarabi, auteurs des buts de la rencontre, ont fait tomber les Bavarois et permettent au Bayer de revenir à quatre petites longueurs … de Schalke 04. Ces derniers n’ont pas réussi à se défaire du piège tendu par la désormais ex-lanterne rouge de Bundesliga.

Le VfB Stuttgart n’a pas fait de sentiments et a humilié Hambourg (0-4). Ibisevic (23e), Harnik (90e) et Kuzmanovic, auteur d’un doublé sur penalty (31e et 47e) ont été les bourreaux d’un HSV réduit à dix peu avant l’heure de jeu. Stuttgart reste huitième alors que Hambourg perd une place (13e). Grâce à Hagui et Diouf, Hanovre pensait pouvoir s’imposer contre Augsbourg. C’était sans compter sur le 15ème de Bundesliga qui ne s’est pas fait prier pour arracher le match nul (2-2). Les Rouge et Blanc sont 16e, Hanovre 7e.

Dans les autres rencontres, Kaiserslautern et Wolfsburg se sont neutralisés (0-0) alors que le Hertha Berlin s’est défait du Werder Brême (1-0).