Étiquette : hertha berlin

Ribéry et le Bayern retardent Dortmund

En ramenant la victoire dans les derniers instants de Brême (1-2) lors de cette 32e journée de Bundesliga, le Bayern Munich a retardé le sacré annoncé du Borussia Dortmund, malgré une équipe fortement remaniée en vue de la demi-finale de Ligue des champions contre le Real Madrid. Malgré sa victoire à Berlin (1-2), Kaiserslautern est de son côté relégué.Le Bayern Munich y croit-il encore vraiment ? Battus par le Borussia Dortmund il y a deux semaines (1-0), les joueurs de Jupp Heynckes sont conscients qu’à trois journées de la fin de la saison et avec un retard de huit points, le titre était promis, sauf énorme revirement de situation, à leur rivaux. Et avec en ligne de mire la demi-finale de la Ligue des champions, objectif avoué du club désormais en cette fin de saison, à venir contre le Real Madrid mercredi, pas question de lancer toutes les forces vives dans une bataille nationale perdue d’avance. C’est donc avec une équipe bis que le Bayern s’est présenté ce samedi.

Seuls trois titulaires du match aller contre le Real (Neuer, Gustavo et Schweinsteiger) l’étaient sur la pelouse. Les remplaçants habituels ont tout de même décroché un succès au forceps (1-2). Naldo a fait fort en inscrivant deux buts. Le défenseur brésilien du Werder a ouvert le score pour les siens (51e), avant de remettre les deux équipes à égalité avec un but contre son camp (75e). Puis c’est Franck Ribéry, remplaçant au coup d’envoi au même titre qu’Arjen Robben ou Mario Gomez, qui a donné la victoire aux siens en toute fin de match (90e +3). Le Bayern revient provisoirement à 5 points de Dortmund, qui peut tout de même être sacré en cas de victoire face au Borussia M’Gladbach (coup d’envoi à 19h30).

Dans les autres rencontres, Kaiserslautern a pourtant tout fait pour se sauver, mais sa victoire contre le Hertha Berlin (1-2) a été vaine. Avec 7 points de retard sur le premier non relégable directement (le 16e jouant un barrage), L’ancien club de Youri Djorkaeff est relégué. Cologne, 16e, peut toujours espérer se sauver après son nul concédé à domicile contre Stuttgart, pourtant prétendant à l’Europe (1-1). Vainqueur à Hoffenheim (0-1), le Bayer Leverkusen est toujours en course pour une qualification européenne. Enfin, pas de vainqueur entre Nuremberg, assuré désormais de se maintenir, et Hambourg, à qui il manque encore un petit point pour imiter son adversaire du jour (1-1).

Dortmund maintient le cap

Dortmund s’est imposé lors du derby de la Ruhr sur la pelouse de Schalke (1-2), ce samedi, lors de la 319e journée de Bundesliga. Pourtant menés au score, les champions d’Allemagne en titre sont parvenus à renverser la tendance et prennent provisoirement six points d’avance sur le Bayern, qui joue à 18h30.Dortmund file vers le titre au terme d’une semaine parfaite. Après s’être payé le Bayern Munich, son rival et premier poursuivant (1-0), le Borussia s’est offert le scalp de Schalke, son voisin, lors du derby de la Ruhr (1-2). De quoi faire un pas de plus vers la conversation de son titre, au nez et à la barbe du public de la Veltins-Arena. Pourtant, les coéquipiers de Raul et Huntelaar avait rapidement ouvert la marque, grâce à Farfan (9e). Mais les champions d’Allemagne en titre ont rapidement répondu par l’intermédiaire de Piszczek (17e). Comme un symbole, c’est le capitaine Kehl, pas épargné par les blessures ces dernières saisons et entré seulement à la mi-temps, qui a délivré les siens peu après l’heure de jeu (63e). Ce succès permet aux joueurs de Jürgen Klopp de compter pour le moment neuf points d’avance sur le Bayern Munich, qui joue à 18h30 à Mayence lors de cette 31e journée. Mais à cinq levées du terme de la saison, il faudrait une catastrophe pour que le titre échappe à Dortmund désormais.

Dans les autres rencontres, Hambourg a pris un bon bol d’air dans la course au maintien grâce à son court succès devant Hanovre (1-0). Mauvaise opération pour Wolfsburg en vue de l’Europe avec sa surprenante défaite à domicile contre Augsbourg (1-2). Nuremberg prend de son côté ses distances avec la zone rouge en enfonçant un peu plus vers la relégation Kaiserslautern (0-2), toujours bon dernier. Enfin, partage des points spectaculaire entre le Bayer Leverkusen et le Hertha Berlin (3-3). Menés de deux buts avant de réduire l’écart puis d’être réduit à 10, le Hertha était parvenu à prendre l’avantage, avant de finalement laisser s’échapper la victoire dans les dernières minutes, suite au deuxième but dans la rencontre de Kiessling (84e).

Dortmund enfonce le clou

Dortmund s’est imposé lors du derby de la Ruhr sur la pelouse de Schalke (1-2), ce samedi, lors de la 319e journée de Bundesliga. Pourtant menés au score, les champions d’Allemagne en titre sont parvenus à renverser la tendance et prennent provisoirement neuf points d’avance sur le Bayern, qui joue à 18h30.Dortmund file vers le titre au terme d’une semaine parfaite. Après s’être payé le Bayern Munich, son rival et premier poursuivant (1-0), le Borussia s’est offert le scalp de Schalke, son voisin, lors du derby de la Ruhr (1-2). De quoi faire un pas de plus vers la conservation de son titre, au nez et à la barbe du public de la Veltins-Arena. Pourtant, les coéquipiers de Raul et Huntelaar avaient rapidement ouvert la marque, grâce à Farfan (9e). Mais les champions d’Allemagne en titre ont rapidement répondu par l’intermédiaire de Piszczek (17e). Comme un symbole, c’est le capitaine Kehl, pas épargné par les blessures ces dernières saisons et entré seulement à la mi-temps, qui a délivré les siens peu après l’heure de jeu (63e). Ce succès permet aux joueurs de Jürgen Klopp de compter pour le moment neuf points d’avance sur le Bayern Munich, qui joue à 18h30 contre Mayence lors de cette 31e journée. Mais à cinq levées du terme de la saison, il faudrait une catastrophe pour que le titre échappe à Dortmund désormais.

Dans les autres rencontres, Hambourg a pris un bon bol d’air dans la course au maintien grâce à son court succès devant Hanovre (1-0). Mauvaise opération pour Wolfsburg en vue de l’Europe avec sa surprenante défaite à domicile contre Augsbourg (1-2). Nuremberg prend de son côté ses distances avec la zone rouge en enfonçant un peu plus vers la relégation Kaiserslautern (0-2), toujours bon dernier. Enfin, partage des points spectaculaire entre le Bayer Leverkusen et le Hertha Berlin (3-3). Menés de deux buts avant de réduire l’écart puis d’être réduit à 10, le Hertha était parvenu à prendre l’avantage, avant de finalement laisser s’échapper la victoire dans les dernières minutes, suite au deuxième but dans la rencontre de Kiessling (84e).

Pas de vainqueur entre M’Gladbach et Berlin

Moenchengladbach et Berlin n’ont pas réussi à se départager ce samedi, dans cette 29e journée de Bundesliga (0-0). Les joueurs du Borussia, 4e, ont perdu l’occasion de mettre la pression sur Schalke 04, 3e, et qui ne jouera que demain son match contre Hanovre. De son côté, le Hertha Berlin reste toujours en 17e position, synonyme de relégation en fin de saison.

Wolfsburg enfonce le Hertha

Wolfsburg n’a pas fait de détails sur la pelouse du Hertha Berlin en s’imposant assez largement (1-4), lors de la 28e journée de Bundesliga. Le Hertha avait pourtant ouvert la marque par Kobiashvili (13e). Mais les joueurs de Félix Magath ont ensuite déroulé. Le malheureux Janker a remis les deux équipes à égalité en marquant contre son camp (29e). Puis Helmes s’est offert un doublé (34e et 81e), alors que Mandzukic a également trouvé la faille entre les deux buts de son coéquipier (77e). Au classement, Wolfsburg est 8e, mais compte le même nombre de points (40) que les trois équipes qui le précède, à savoir Stuttgart, le Werder Brême et le Bayer Leverkusen. Les affaires du Hertha Berlin se compliquent, le club de la capitale occupant la 17e place, avec quatre points de retard sur le premier non relégable.

Le Bayern est inarrêtable

A l’occasion de la 27e journée de Bundesliga, le Bayern Munich s’est imposé à domicile contre Hanovre (2-1) grâce à Kroos (35e) et Gomez (68e). Avec quelques cadres au repos, les Bavarois sont en confiance avant d’affronter l’OM mercredi en Ligue des champions. Dans les autres rencontres, le Borussia M’gladbach s’est fait surprendre à domicile par Hoffenheim (1-2) alors que le Hertha Berlin a brillamment gagné contre Mayence (3-1).Le Bayern ne plaisante plus du tout. Alors qu’ils restent sur vingt buts en quatre rencontre, les Bavarois se sont une nouvelle fois éclatés en s’imposant contre Hanovre à l’occasion de la 27e journée de Bundesliga. Bien regroupé, le septième du classement avait pourtant tenu la dragée haute pendant trente-cinq minutes. Mais lorsque les Munichois accélèrent, rien ne semble leur résister. Parfaitement servi par une talonnade de Robben, Kroos a logiquement ouvert le score d’une belle balle piquée (35e). Entré en jeu à la 61e, Gomez n’a eu besoin que de huit minutes pour marquer d’une frappe enroulée du gauche (68e). Décidément accrocheurs, les joueurs d’Hanovre sont finalement parvenus à réduire le score grâce à Ya Konan (74e). Dominateur, le Bayern a ensuite géré tranquillement son avance pour s’adjuger les trois points de la victoire. Ce succès permet d’ailleurs aux Bavarois de revenir au contact du Borussia Dortmund, qui se déplace demain à Cologne. A quatre jours de son quart de finale aller de la Ligue des champions contre l’OM, Jupp Heynckes et ses hommes se sont mis dans les meilleures conditions possibles et seront inévitablement très coriaces. Didier Deschamps est prévenu.

M’gladbach surpris à domicile, Fribourg respire

M’gladbach n’y est décidément plus du tout. Encore en lice pour le titre il y a un mois et demi, le Borussia s’est une nouvelle fois fait surprendre par Hoffenheim. Même si Reus avait ouvert le score en première mi-temps, les hommes de Lucien Favre ont ensuite sombré en deux minutes sur deux coups fatals de Barbosa(79e) et de Vukcevic(79e). Hoffenheim grimpe au 10e rang pendant que M’gladbach reste scotché à la troisième place mais s’expose au retour de Schalke 04.

Fribourg se donne de l’air. Opposés chez eux au FC Kaiserslautern, les Rouge et Noir n’ont eu besoin que d’un quart d’heure pour se mettre à l’abri. Après Guédé(8e) Makiadi(14e) doublait la mise et pliait déjà la rencontre. Plus que jamais lanterne rouge, Kaiserslautern est en grand danger. Victorieux, Fribourg bondit lui au 14e rang. De son côté, Augsburg se tient comme il peut à l’écart de la zone rouge suite à son nul contre le Werder Brême (1-1). Auteur de l’ouverture du score, Füllkrug croyait donner les trois points à son équipe. C’était sans compter sur le courage de Verhaegh(92e) qui arrachait finalement le point du nul dans le temps additionnel.

Le Hertha Berlin n’a pas encore capitulé! 17e et relégable, le HSV s’est brillamment imposé à Mayence. Un doublé de Ramos(52e et 69e) et une réalisation de Ben-Hatira(41e) ont suffit a offrir les trois points au Hertha malgré la réduction du score de Choupa Moting(58e).

Etienne Andurand

Auf wiedersehen Robben ?

De retour au tout premier plan avec le Bayern Munich, l’ailier néerlandais Arjen Robben pourrait quitter le club allemand l’été prochain. Ce dernier n’a toujours pas prolongé son contrat qui expire en juin 2013 et plusieurs écuries seraient prêtes à accueillir « l’homme de verre ».
La Bavière est actuellement en émoi. Le Bayern MuLa Bavière est actuellement en émoi. Le Bayern Munich pourrait en effet perdre sa paire « Robbéry » l’été prochain, du moins l’un des fous ailiers. Arrivé dans le sud de l’Allemagne en 2009 en provenance du Real Madrid, Arjen Robben a fait la pluie et le beau temps chez l’ogre de la Bundesliga, en étant le grand artisan du beau triplé Championnat – Pokal – Supercoupe d’Allemagne de 2010. Mais il a connu également quelques zones de turbulences, notamment ces dernières semaines avec des prestations à mille lieues de ce qu’il avait offert voici deux saisons.

Réputé comme étant un joueur individualiste, Robben avait subi les foudres du « Kaiser » Franz Beckenbauer il y a peu : « Il reste seul lorsqu’il produit un bel effort ou marque un but. Il ne court pas vers le joueur qui lui a permis de marquer, comme cela devrait être le cas. Il laisse l’équipe lui courir après. A un moment, un coéquipier lui dira :  »Si tu ne viens pas me remercier pour ma passe, la prochaine fois tu pourras venir la chercher toi-même. » S’il a quelque peu changé son comportement, Robben est surtout redevenu efficace, en témoigne son récent triplé sur la pelouse du Hertha Berlin (0-6) – ses 5,6 et 7e but en trois matches ! -, redevenant un titulaire indiscutable au même titre que Franck Ribéry ou Mario Gomez.

Les clubs anglais en pôle

Seulement voilà, Arjen Robben, sous contrat jusqu’en juin 2013, pourrait bien changer d’air lors du prochain mercato estival. Ce dernier n’a toujours pas prolongé son bail avec le FCB. « « On ne peut pas dire à 100% que je vais rester en Bavière« , a-t-il ainsi expliqué dans les colonnes du Bild. « Beaucoup de choses se sont passées ces dernières semaines et je n’avais pas joué trois matches de suite. Je n’étais pas au meilleur de moi-même« , a-t-il ainsi concédé, rappelant qu’il lui restait une année de contrat et qu’il n’y avait « pas le feu pour prolonger« .

S’il a confié qu’il n’avait « parlé à aucun autre club jusqu’à présent« , beaucoup de formations anglaises seraient intéressées par ses services. Arsenal, Tottenham, voire son ancien club Chelsea, auraient coché son nom dans leur short-list respective. Mais avec les prestations qui sont actuellement les siennes, le Bayern devrait faire le forcing pour qu’il appose sa signature sur un contrat tout beau, tout neuf avec, très certainement, un nette revalorisation salariale. Le prix à payer pour conserver le « Hollandais volant » à l’Allianz-Arena.

Julien Froment

Le Bayern atomise le Hertha Berlin

Ébouriffant ! Spectaculaire ! Inarrêtable ! Le Bayern Munich a une nouvelle fois été exceptionnel ce samedi contre le Hertha Berlin (6-0), à l’occasion de la 26e journée de Bundesliga. Avec vingt buts en trois rencontres, les Bavarois sont irrésistibles et reviennent à cinq longueurs du leader, le Borussia Dortmund, qui s’est imposé dans l’après-midi contre le Werder Brême (1-0).Que c’est dur d’affronter le Bayern Munich ces temps-ci. Après avoir cartonné Hoffenheim samedi dernier (7-1), les Bavarois ont terrassé le FC Bâle, ce mardi en huitièmes de finale retour de la Ligue des champions. En déplacement sur la pelouse du Hertha Berlin, les Munichois se sont une nouvelle fois montrés exécrables en infligeant pas moins de six buts à l’équipe berlinoise (6-0). Auteur d’un triplé, Robben a largement contribué à la victoire des siens. Kroos, Gomez et Müller y sont aussi allés de leur petit but. Le Bayern inflige donc une troisième raclée mémorable consécutive à son adversaire. Euphoriques, les hommes de Jupp Heynckes ont inscrits la bagatelle de vingt buts en trois rencontres. Une performance hors norme qui vient concrétiser les énormes efforts réalisés par la formation munichoise en matière de jeu. Dans un 4-2-3-1 particulièrement bien huilés, les joueurs possèdent une liberté créatrice accrue et peuvent dévoiler leur meilleur visage au sein d’un collectif dans lequel chacun se bat pour son partenaire. A l’image d’un Franck Ribéry étincelant, c’est toute l’équipe qui va dans le même sens. Au grand dam de ses adversaires. L’Olympique de Marseille, qui affrontera le Bayern à l’occasion de quarts de finale de la Ligue des champions, doit déjà commencer à trembler.