Étiquette : Cologne

M’Gladbach enfonce Cologne

Le Borussia Mönchengladbach s’est imposé sans sourciller devant Cologne (3-0), ce dimanche lors de la 31e journée de Bundesliga. Arango (18e), Jantscheka (53e) et le prodige Reus (55e) ont permis à M’Gladbach de signer un large succès et de faire une belle opération au classement. Les joueurs de Lucien Favre sont toujours 4e, mais à seulement un point de Schalke, qui les devance au classement. Cologne reste 16e, une place qui l’oblige à disputer un barrage contre le 3e de Deuxième division à la fin de la saison, avec désormais cinq points de retard sur le 15e, Augsbourg.

M’Gadlbach enfonce Cologne

Le Borussia Mönchengladbach s’est imposé sans sourciller devant Cologne (3-0), ce dimanche lors de la 31e journée de Bundesliga. Arango (18e), Jantscheka (53e) et le prodige Reus (55e) ont permis à M’Gladbach de signer un large succès et de faire une belle opération au classement. Les joueurs de Lucien Favre sont toujours 4e, mais à seulement un point de Schalke, qui les devance au classement. Cologne reste 16e, une place qui l’oblige à disputer un barrage contre le 3e de Deuxième division à la fin de la saison, avec désormais cinq points de retard sur le 15e, Augsbourg.

Cologne change d’entraîneur

Stale Solbakken n’est plus l’entraîneur de Cologne. Le technicien norvégien n’aura pas survécu à la défaite de son équipe face à Mayence (4-0), mardi. C’est Frank Schaefer, jusqu’alors entraîneur de jeunes au sein du club, qui le remplacera pour la fin de saison. Schaefer, 48 ans, avait déjà accompli un intérim réussi la saison passée, assurant le maintien des coéquipiers de Lukas Podolski. Cologne est actuellement 16e, soit la place du barragiste qui affrontera le 3e de deuxième division en fin de saison, avec 2 points d’avance sur le premier relégable.

Dortmund au septième ciel

Cette 30e journée de Bundesliga aura probablement vu l’avènement de son futur champions, puisque Dortmund s’est imposé sur sa pelouse contre le Bayern Munich (1-0). Plus vifs que leurs adversaires, les Borussen ont su faire la différence en fin de match par l’intermédiaire de Lewandowski (79e). Dans les autres rencontres de la journée, beaucoup de buts ont été inscrits. La plus grande vient de Nuremberg qui a étrillé Shalke 04 sur sa pelouse (4-1).Même s’il reste encore quatre rencontres à disputer, et donc douze points à prendre, difficile de croire que le titre de champion d’Allemagne puisse encore échapper au Borussia Dortmund. Vainqueur du Bayern Munich, grâce à une réalisation de Lewandowski (79e), les Borussen possèdent désormais six points d’avance sur leurs adversaires d’un soir. Et au vu de la saison écoulée, cela est amplement mérité. Si les joueurs de Jürgen Klopp venaient effectivement à remporter un deuxième titre consécutif, cela signifierait tout simplement que le grand Borussia Dortmund, celui qui a remporté la Ligue des champions en 1997, est enfin de retour.

Dans un début de rencontre très plaisant, ou aucune des deux équipes ne calculait, les joueurs de Dortmund étaient les premiers à s’illustrer. Grosskreutz et Lewandowski obligeaient Neuer à sortir une double parade de grande classe sur la même occasion (6e). Après cette première alerte, les Borussen prenaient le contrôle du jeu, sans toutefois se montrer réellement dangereux. Il fallait attendre la fin de la première période, pour revoir une action dangereuse au Westfalenstadion. Sur un superbe centre de Piszczek, Lewandowski place sa tête au second poteau et trouve le montant droit du portier de la Nationalmanschaft (42e). L’arbitre sifflait la mi-temps à point nommé pour l’équipe de Jupp Heynckes, déstabilisée par la vivacité des Jaunes et Noirs.

Dortmund vers un deuxième titre d’affilé

La seconde période repartait sur les mêmes bases, mais les Bavarois, conscient qu’un résultat nul faisait les affaires de Dortmund, se décidaient à réagir après dix minutes de jeu. Le résultat ne se faisait pas attendre, puisque les visiteurs se créaient la première occasion du match par l’intermédiaire de Ribéry, bien décalé, qui écrasait trop sa frappe pour réellement inquiéter Weidenfeller, le portier du Borussia (60e). Mais finalement, ce sursaut d’orgueil n’aura pas suffi. Sur un corner mal renvoyé par la défense du Bayern, Lewandowski profitait d’un cafouillage pour placer une subtil talonnade, et trompait un Neuer impeccable jusque-là (79e). Et pourtant, le club de Munich avait l’occasion de revenir au score, sur un pénalty concédé par Weidendefeller sur Robben. Mais le Néerlandais, en voulant se faire justice lui-même, tirait le gardien adverse (85e). Finalement, l’arbitre délivrait les 22 acteurs, et envoyait les joueurs de Dortmund vers leur deuxième titre d’affilé.

La surprise de cette 30e journée de Bundesliga est venue du Frankenstadion, où Nuremberg recevait Schalke 04, en passe de se qualifier pour la prochaine Ligue des champions. Les coéquipiers de Klaas-Jan Huntelaar, deuxième meilleur buteur du championnat, ont été laminés par leurs hôtes d’un soir (4-1). La différence s’est faite dès la première mi-temps, puisque Balitsch (25e), Simons sur pénalty (37e) et Divadi (45e), anéantissaient les espoirs de joueurs de Gelsenkirchen de se mêler à la course pour le titre. Schalke 04 revenait par l’intérmédiaire de Holtby (85e), mais dans la foulée, Divadi en profité pour inscrire un doublé (87e). Ce succès permet à Nuremberg de grimper à la 12e place, et de ne plus vraiment se soucier du maintien.

Hanovre s’accroche à la Ligue Europa


Leverkusen est logiquement venu à bout de Kaiserslautern à domicile (3-1). Kiessling (1er) a meme ouvert le score dès la première minute de jeu. Et même si jsute avant la pause, Destroff (42e) laissait espérer la lanterne rouge de Bundesliga, en seconde période, Rolfes (57e) et Reinartz (69e) faisaient parler la classe d’écart qu’il y a entre les deux équipes. Leverkusen grimpe à la 6e place, et conforte ses ambitions européennes.

Hoffenheim n’a fait qu’une bouchée de Hambourg, sur sa pelouse du Rhein-Neckar-Arena (4-0). Vestergaard (17e), Salihovic, (25e), Johnson (51e) et Schipplock (63e) sont les buteurs des « Hoffe » ce mercredi soir . Des Hambourgeois qui inquiètent de plus en plus. Quatorzièmes avec 31 points, les joueurs de n’ont qu’un petit matelas de deux points sur le premier relégable, Cologne. Hoffenheim profite de cette belle victoire pour remonter dans la première moitié du classement, à la 9e place.

Enfin, Wolfsburg s’est incliné à Hanovre (0-2). En compétition avant la rencontre pour accrocher une place en Ligue Europa, les Loups peuvent désormais quasiment dire adieu à leurs ambitions européennes. Du côté d’Hanovre, cette victoire permet au contraire de se placer en embuscade, à la 7e place.

Pas de vainqueur à Brême

Il n’y a pas eu de vainqueur, dans l’affiche de cette première partie de Bundesliga, entre Brême et Moenchengladbach (2-2). Rosenberg ouvrait la marque pour les locaux, mais Hanke répondait par un doublé. Et alors qu’il restait 15 minutes à jouer le défenseuer central du Werder Naldo remettait les deux équipes à égalité. Le Borussia reste 4e et le Werder 6e de Bundesliga.

Mayence s’est largement imposé sur sa pelouse contre Cologne (4-0). Polasnki (19e), Zidan (31e), Muller (37e) et Szalai (54e) n’ont laissé aucune chance aux coéquipiers de Lucas Podolski. Cologne reste donc à la 16e place de la Bundesliga et Mayence en profite pour s’installer confortablement dans le milieu de tableau, à la 11e place.

Cependant, les supporters de Cologne peuvent souffler, puisque le Herta Berlin, 17e, a aussi perdu ce mardi contre Fribourg (1-2). Les joueurs de la capitale allemande auront joué de malchance, puisque c’est Hubnik, contre son camp qui inscrit le premier but de la rencontre (7e). Il saura se rattraper en réduisant la marque en fin de match (81e) mais le mal était déjà fait, puisque Freis avait fait le break pour l’ancien club de Papiss Cissé (67e). Fribourg conforte sa 12e place avec ce succès.

Enfin dans la dernière rencontre du jour, Stuttgart est allé s’imposer sur le terrain D’Augsbourg (3-1). Tasci (24e), Harnik (34e) et Ibisevic (84e) sont les buteurs pour Stuttgart, alors que Rafael (5e) avait ouvert la marque pour Augsbourg. Ces derniers restent 15e, alors que les coéquipiers d’Ibisevic conforte leur 5e place, synonyme d’Europa Ligue.

Leverkusen accroché à Hambourg

Hambourg et le Bayer Leverkusen n’ont pas réussi à se départager (1-1), ce dimanche, en clôture de la 29e journée de Bundesliga. Les locaux avaient pourtant ouvert le score par Petric sur penalty, juste avant la pause (41e). Mais le Bayer est parvenu à égaliser grâce à Schürrle (55e). Au classement, Hambourg, 14e, reste juste au-dessus de la zone rouge, avec désormais deux points de plus que Cologne, le premier relégable. Le Bayer Leverkusen, 6e, perd deux points précieux dans la course pour l’Europe.

Dortmund garde le cap

Pas de changement en tête de la Bundesliga après le début de cette 29e journée. Le Bayern Munich contre Augsbourg (2-1) et le Borussia Dortmund à Wolfsburg (1-3) se sont tous les deux imposés. Les Borussen gardent trois points d’avance au classement et les Munichois pourront toujours se consoler en se disant que Mario Gomez rejoint provisoirement Klaas-Jan Huntelaar en tête du classement des buteurs (23 réalisations chacun).La 29e journée de Bundesliga aurait pu voir le Bayern Munich revenir sur le Borussia Dortmund en cas de victoire du premier nommé et de défaite du second. Mais les deux équipes leaders du championnat allemand ne sont pas du genre à laisser des points en route contre des équipes largement à leur portée. Pour le Bayern, Mario Gomez a encore montré tout son talent en inscrivant un doublé (1er, 60), qui permet à son équipe de s’imposer d’un petit but à domicile contre Augsbourg (2-1). L’international allemand rejoint ainsi Huntelaar en tête du classement, des buteurs avec 23 buts marqués. Du côté des Borussen, Lewandoski (22e,90e) et Gündogan (49e) se sont chargés de mettre rapidement leur équipe à l’abri. Et malgré la réduction du score de Mandzukic (61e), Dortmund restera bel et bien en tête de son championnat une semaine de plus grâce à cette victoire (3-1).

Dans la course à l’Europa Ligue, Stuttgart à fait la bonne opération de la journée grâce à son succès (4-1) contre Mayence, et profite du match nul entre Cologne et Brême (1-1), pour prendre provisoirement la 5e place. Les coéquipiers d’Ibisevic, buteur ce samedi, devront attendre le déplacement d’Hanovre à Schalke 04 ce dimanche pour savoir s’ils conservent ce rang.

La défaite de Kaiserslautern à domicile face à Hoffenheim (1-2) relègue de manière quasi-définitive les Paladins en seconde division allemande. Avec dix point de retards et un match en plus que le premier non relégable, Hambourg, il faudrait un miracle pour que l’ancien club de Youri Djorkaeff se maintienne désormais. Enfin, Fribourg et Nuremberg se sont séparés sur un match nul (2-2) et restent bien calés dans le ventre mou de la Bundesliga. Ils peuvent désormais penser à la saison prochaine en toute tranquillité.

Semaine parfaite pour le Bayern

La lutte pour le titre se resserre de l’autre côté du Rhin. Après avoir concédé un improbable nul face à Stuttgart vendredi (4-4), le Borussia Dortmund devait croiser les doigts pour que le Bayern Munich, son principal rival et premier poursuivant, trébuche à Nuremberg lors de la suite de cette 28e journée de Bundesliga. C’est raté. Même si le vœu des champions d’Allemagne en titre a failli être exaucé. Peut-être fatigués par leur match face à l’Olympique de Marseille dans la semaine, les joueurs de Jupp Heynckes ont dû s’armer de patience pour venir à bout de leurs adversaires.

Comme depuis quelques semaines, c’est Arjen Robben qui a enfilé sa tenue de sauveur en inscrivant le seul but de la rencontre, peu après l’heure de jeu, alors que Franck Ribéry, remplaçant au coup d’envoi, était entré depuis une dizaine de minutes. Un court mais précieux succès (0-1) qui permet aux Bavarois de réaliser une excellente opération au classement. Le Bayern n’est désormais plus qu’à trois points du Borussia Dortmund, avec une différence de buts légèrement supérieure (+49 contre +42). De quoi donner le sourire à Mario Gomez et consorts, qui viennent de réaliser une semaine parfaite avec leur victoire à Marseillais en C1. Mais aussi d’envisager une fin de saison haletante en Bundesliga…

Serré aussi pour l’Europe


Il ne faisait pas bon évoluer devant son public ce samedi. Une seule équipe s’est imposée à domicile. Il s’agit d’Ausbourg, qui a dominé Cologne, un concurrent direct dans la course au maintien (2-1). Un succès qui permet au promu de quitter la zone de relégation, dans laquelle entrent les coéquipiers de Lukas Podolski, buteur en vain. A l’image de la lutte pour le titre, celle pour l’Europe se resserre. Le Bayern Leverkusen et le Werder Brême sont désormais à égalité de points avec Stuttgart suite à leurs défaites de ce samedi.

Le Bayer a été dominé par Fribourg (0-2), tandis que le Werder, peut-être perturbé par l’annonce du départ de son meilleur buteur,Claudio Pizarro, en fin de saison, a été sévèrement battu par Mayence (0-3). Enfin, Kaiserslautern s’enfonce doucement et sûrement vers la relégation. La lanterne rouge de Bundesliga a été battue par Hambourg (0-1) et compte désormais dix points de retard sur son adversaire du jour, premier non relégable.

Semaine parfaite pour le Bayern

La lutte pour le titre se resserre de l’autre côté du Rhin. Après avoir concédé un improbable nul face à Stuttgart vendredi (4-4), le Borussia Dortmund devait croiser les doigts pour que le Bayern Munich, son principal rival et premier poursuivant, trébuche à Nuremberg lors de la suite de cette 28e journée de Bundesliga. C’est raté. Même si le vœu des champions d’Allemagne en titre a failli être exaucé. Peut-être fatigués par leur match face à l’Olympique de Marseille dans la semaine, les joueurs de Jupp Heynckes ont dû s’armer de patience pour venir à bout de leurs adversaires.

Comme depuis quelques semaines, c’est Arjen Robben qui a enfilé sa tenue de sauveur en inscrivant le seul but de la rencontre, peu après l’heure de jeu, alors que Franck Ribéry, remplaçant au coup d’envoi, était entré depuis une dizaine de minutes. Un court mais précieux succès (0-1) qui permet aux Bavarois de réaliser une excellente opération au classement. Le Bayern n’est désormais plus qu’à trois points du Borussia Dortmund, avec une différence de buts légèrement supérieure (+49 contre +42). De quoi donner le sourire à Mario Gomez et consorts, qui viennent de réaliser une semaine parfaite avec leur victoire à Marseillais en C1. Mais aussi d’envisager une fin de saison haletante en Bundesliga…

Serré aussi pour l’Europe


Il ne faisait pas bon évoluer devant son public ce samedi. Une seule équipe s’est imposée à domicile. Il s’agit d’Ausbourg, qui a dominé Cologne, un concurrent direct dans la course au maintien (2-1). Un succès qui permet au promu de quitter la zone de relégation, dans laquelle entrent les coéquipiers de Lukas Podolski, buteur en vain. A l’image de la lutte pour le titre, celle pour l’Europe se resserre. Le Bayern Leverkusen et le Werder Brême sont désormais à égalité de points avec Stuttgart suite à leurs défaites de ce samedi.

Le Bayer a été dominé par Fribourg (0-2), tandis que le Werder, peut-être perturbé par l’annonce du départ de son meilleur buteur,Claudio Pizarro, en fin de saison, a été sévèrement battu par Mayence (0-3). Enfin, Kaiserslautern s’enfonce doucement et sûrement vers la relégation. La lanterne rouge de Bundesliga a été battue par Hambourg (0-1) et compte désormais dix points de retard sur son adversaire du jour, premier non relégable.