Étiquette : bayern munich

Podolski tacle Cologne avant de partir

Lukas Podolski ne part pas sans un petit commentaire bien acerbe. Sa saison terminée avec le FC Cologne, et alors qu’il s’apprête à rejoindre Arsenal, l’attaquant international allemand a livré son point de vue dans les colonnes de Bild sur la gestion des dirigeants du club relégué en Bundesliga 2 : « En trois ans, j’ai connu cinq entraîneurs. Pas facile de réussir dans ces conditions. » Pour le buteur de 26 ans, Cologne aurait mieux fait de s’inspirer de clubs comme « Mayence, Hanovre et Dortmund, qui ont pris les bonnes décisions pour ce poste« . Et bien qu’il critique le club qui l’a formé, Podolski ne regrette absolument pas d’y être revenu en 2009, après une expérience mitigée au Bayern Munich : « Le retour n’était pas une erreur. Je suis plus expérimenté, plus mature.« 

Podolski quitte Cologne en critique

Lukas Podolski ne part pas sans un petit commentaire bien acerbe. Sa saison terminée avec le FC Cologne, et alors qu’il s’apprête à rejoindre Arsenal, l’attaquant international allemand a livré son point de vue dans les colonnes de Bild sur la gestion des dirigeants du club relégué en Bundesliga 2 : « En trois ans, j’ai connu cinq entraîneurs. Pas facile de réussir dans ces conditions. » Pour le buteur de 26 ans, Cologne aurait mieux fait de s’inspirer de clubs comme « Mayence, Hanovre et Dortmund, qui ont pris les bonnes décisions pour ce poste« . Et bien qu’il critique le club qui l’a formé, Podolski ne regrette absolument pas d’y être revenu en 2009, après une expérience mitigée au Bayern Munich : « Le retour n’était pas une erreur. Je suis plus expérimenté, plus mature.« 

Plus de 13 millions de spectateurs en Bundesliga

Avec 45.116 spectateurs de moyenne par rencontre, la Bundesliga a battu un nouveau record d’affluence dans ses stades lors de la saison 2011-2012 qui vient de s’achever. Le Borussia Dortmund, double champion en titre, détient la moyenne la plus élevée avec 80.521 spectateurs par match ! Le Bayern Munich fait également le plein (69.000 spectateurs par match), mais ne peut pas suivre avec une capacité de son stade plus réduite que celle de l’incroyable Signal Iduna Park (auparavant Westfalenstadion).

Pour la quatrième d’affilée, plus de 13 millions de spectateurs se sont rendus dans les dix-huit stades de Bundesiga.

Après 36 journées disputés en France, la moyenne atteint 18.831 spectateurs en Ligue 1 où les stades sont plus petits qu’en Allemagne… et moins accueillants également.

Bayern : Alaba pisté par le Barça ?

Très en vue face au Real Madrid en demi-finale de la Ligue des champions, David Alaba aurait tapé dans l’oeil du FC Barcelone. Selon El Mundo Deportivo, le Barça, à la recherche d’un successeur à Eric Abidal pour le couloir gauche de sa défense, aurait coché le nom du joueur du Bayern Munich sur ses tablettes. « C’est hallucinant, un rêve et un honneur de voir son nom associé au Barça« , a confié le principal intéressé dans les colonnes du journal autrichien Kurier, ajoutant toutefois qu’il préférait « se concentrer sur la fin de saison » avec son club. Karl-Heinz Rummenigge, le président bavarois, a toutefois fermé la porte à un éventuel transfert de l’international autrichien de 19 ans, sous contrat jusqu’en 2015.

Le Hertha au paradis, Cologne en enfer

Vainqueur de Hoffenheim (2-1), le Hertha Berlin a arraché de justesse la place de barragiste lors de la 36e et dernière journée de Bundesliga. Cologne, battu par le Bayern Munich (1-4), est de son côté relégué. A noter également le carton du Borussia Dortmund devant Fribourg (4-0), histoire de bien finir la saison.Lukas Podolski aura donc perdu son pari. Avant de rejoindre Arsenal, l’attaquant souhaitait assurer l’avenir de Cologne en Bundesliga. C’est raté. Malgré la présence de leur star, les Boucs ont mordu la poussière sur leur pelouse lors de l’ultime journée (1-4). Le Bayern Munich, avec un Franck Ribéry titulaire, n’a pas fait de sentiment et a joué le jeu jusqu’au bout. Robben a notamment signé le troisième but des siens. Podolski aura laissé l’unique but de son équipe à Novakovic. Un but vain, puisque de son côté, le Hertha Berlin n’a pas laissé passé l’occasion. Le club de la capitale a provisoirement sauvé sa tête dans l’élite en dominant sans sourciller une équipe de Hoffenheim, qui a terminé le match à 10 (2-1). Auteur d’un doublé, Ben-Hatira a été le héros de l’après-midi. Un succès qui permet au Hertha, promu cette saison, de chiper la 16e place à Cologne, relégué. Berlin affrontera le 3e de Deuxième division en barrage pour se sauver.

Dernier intérêt de cette ultime journée, la 7e place, qualificative pour la prochaine Europa League, a été attribuée à Hanovre, vainqueur de Kaiserlautern (2-1), 20e et déjà assuré depuis plusieurs semaines de descendre. Pas de regret pour Wolfsburg, qui espérait également être européen, mais qui a été battu par Stuttgart (3-2). Enfin, le titre de meilleur buteur a été enlevé par Huntelaar. A la lutte avec Mario Gomez, le Néerlandais n’a laissé aucun espoir à son concurrent en signant un doublé lors du succès de Schalke sur la pelouse du Werder Brême (2-3), ce qui lui permet d’atteindre la barre des 29 buts en Bundesliga. Pour son dernier match avec le Borussia M’Gladbach avant de rejoindre Dortmund, Reus y est allé également de son doublé à Mayence (0-3). Kiessling a fait mieux encore avec un triplé lors de la large victoire du Bayer Leverkusen à Nuremberg (1-4).

Enfin, le Borussia Dortmund a parfaitement fini la saison en championnat sur un éclatant succès devant Fribourg (4-0). Lewandowski, auteur d’un doublé, et ses coéquipiers terminent avec huit points d’avance sur le Bayern Munich. Les deux équipes se retrouveront pour conclure la saison nationale avec la finale de la Coupe, le 12 mai prochain. Puis le Bayern tentera de conquérir la Ligue des champions sur sa pelouse de l’Allianz Arena, une semaine plus tard.

Dortmund : Kagawa annonce son départ pour United

Shinji Kagawa fait les annonces lui-même. Alors que l’avenir du milieu de terrain du Borussia Dortmund restait flou depuis de longs mois, l’international japonais a indiqué en personne ce samedi qu’il quitterait l’Allemagne pour l’Angleterre à l’issue de la finale de la Coupe d’Allemagne, que les récents champions de Bundesliga disputeront la semaine prochaine face à leurs dauphins du Bayern Munich. « Le 12 mai sera mon dernier match pour Dortmund et ensuite, je débuterai un nouveau chapitre à Manchester United« , a précisé Kagawa après la démonstration des siens face à Fribourg (4-0), pour le compte de l’ultime journée de championnat d’Allemagne ce samedi.

Bayern : Alaba pisté par le Barça ?

Confronté à des problèmes défensifs, le FC Barcelone sait qu’il doit se renforcer. Même si la piste menant à Jordi Alba reste la priorité, les dirigeants catalans s’activent en cas d’échec dans les négociations avec le FC Valence. A ce sujet, les Blaugranas auraient coché un nouveau nom sur leur calepin. Milieu défensif de formation, David Alaba a été replacé dans le couloir gauche de la défense du Bayern Munich par Jupp Heynckes. Étincelant, le tout jeune autrichien de 19 ans aurait tapé dans l’œil du Barça d’après El Mundo Deportivo. Joueur d’avenir de l’effectif bavarois, Alaba ne devrait toutefois pas avoir l’autorisation de quitter l’Allemagne.

Fin du suspense : Robben prolonge au Bayern

Alors que les rumeurs d’un départ pour l’Angleterre se faisaient persistantes depuis plusieurs semaines, notamment après son conflit avec Franck Ribéry, le milieu offensif du Bayern Munich Arjen Robben a finalement prolongé son contrat avec son club du Bayern Munich ce jeudi. Le Néerlandais est désormais engagé avec le club bavarois jusqu’en 2015.Le milieu offensif du Bayern Munich Arjen Robben a prolongé son contrat avec son club du Bayern Munich ce jeudi. Alors que des doutes subsistaient sur la réelle envie du Néerlandais de prolonger avec le club bavarois, Robben a encore crocheté tous les médias spécialisés, en prolongeant son bail jusqu’en 2015. Le directeur général du club de Munich Karl-Heinz Rummenige n’a pas caché sa satisfaction de voir l’ancien joueur du Real prolonger son contrat. « Nous sommes très heureux d’avoir pu prolonger Arjen pour deux années supplémentaires », a déclaré sur le site officiel du club le dirigeant bavarois. Après la qualification pour la finale de la Ligue des champions que les Allemands disputeront le 19 mai prochain contre Chelsea, c’est une bonne nouvelle de plus pour le club de Franck Ribéry.

Un génie incompris

Ce prolongement de bail n’était pas forcément évident à la base. Souvent blessé, celui qui est surnommé « l’homme de cristal » par les médias allemands, à tendance à en énerver plus d’un au sein du club bavarois, dont le « Kaiser » Franz Beckenbauer. « Il est toujours en quête de reconnaissance, avait déclaré le sélectionneur champion du monde 1990 dans Bild. Sa réaction, quand il réussit quelque chose de bien ou marque un but, est celle d’un égoïste, comme beaucoup de footballeurs le sont. Il ne va pas remercier celui qui lui a permis de marquer, il court voir sa famille en tribune et laisse juste ses coéquipiers lui courir après ».

Pourtant, lorsqu’il n’est pas blessé, le Néerlandais fait effectivement partie des tous meilleurs joueurs du monde. Arrivé du Real Madrid en 2009, l’ancien joueur de Chelsea n’a pas mis longtemps à se faire remarquer. Acteur majeur du triplé munichois en 2010, il avait aussi emmené ses coéquipiers en finale de la Ligue des champions (défaite 2-0 contre l’Inter) et participé avec les Pays-Bas à la finale de la Coupe du Monde (défaite 1-0 contre l’Espagne). Dribbleur hors-pair, il est aussi doté d’une frappe du pied gauche extrêmement précise, qui lui a permis d’inscrire 58 buts en trois saisons toutes compétitions confondues.

Mais pour marquer autant, il faut beaucoup tenter. Et c’est là que le bât blesse : peu altruiste, Arjen Robben énerve souvent ses partenaires, de clubs comme de sélection. A l’image du match contre Bâle, où il aurait pu faire marquer Mario Gomez pour que ce dernier rentre dans l’histoire aux côtés de Lionel Messi (avec cinq buts inscrits lors d’une rencontre de Ligue des champions), le gaucher préfère toujours marquer que faire marquer.

Une prolongation de contrat tendue

Cependant, tout le monde est capable de voir l’énorme talent dont jouit le milieu offensif. Les dirigeants du Bayern les premiers. Approché par ces derniers au mois de décembre dernier pour prolonger son contrat qui se terminait en 2013, Robben avait quelque peu tergiversé, considérant que le coach munichois, Jupp Heynckes, ne l’avait pas fait rejouer assez vite lors de son retour de blessure. Il avait donc déclaré au cours du mois de mars : « On ne peut pas dire à 100% que je vais rester en Bavière », avant finalement de se laisser convaincre.

Robben reste au Bayern

Alors que les rumeurs d’un départ pour l’Angleterre se faisaient persistantes depuis plusieurs semaines, notamment après son conflit avec Franck Ribéry, le milieu offensif du Bayern Munich Arjen Robben a finalement prolongé son contrat avec son club du Bayern Munich ce jeudi. Le Néerlandais est désormais engagé avec le club bavarois jusqu’en 2015.Le milieu offensif du Bayern Munich Arjen Robben a prolongé son contrat avec son club du Bayern Munich ce jeudi. Alors que des doutes subsistaient sur la réelle envie du Néerlandais de prolonger avec le club bavarois, Robben a encore crocheté tous les médias spécialisés, en prolongeant son bail jusqu’en 2015. Le directeur général du club de Munich Karl-Heinz Rummenige n’a pas caché sa satisfaction de voir l’ancien joueur du Real prolonger son contrat. « Nous sommes très heureux d’avoir pu prolonger Arjen pour deux années supplémentaires », a déclaré sur le site officiel du club le dirigeant bavarois. Après la qualification pour la finale de la Ligue des champions que les Allemands disputeront le 19 mai prochain contre Chelsea, c’est une bonne nouvelle de plus pour le club de Franck Ribéry.

Un génie incompris

Ce prolongement de bail n’était pas forcément évident à la base. Souvent blessé, celui qui est surnommé « l’homme de cristal » par les médias allemands, à tendance à en énerver plus d’un au sein du club bavarois, dont le « Kaiser » Franz Beckenbauer. « Il est toujours en quête de reconnaissance, avait déclaré le sélectionneur champion du monde 1990 dans Bild. Sa réaction, quand il réussit quelque chose de bien ou marque un but, est celle d’un égoïste, comme beaucoup de footballeurs le sont. Il ne va pas remercier celui qui lui a permis de marquer, il court voir sa famille en tribune et laisse juste ses coéquipiers lui courir après ».

Pourtant, lorsqu’il n’est pas blessé, le Néerlandais fait effectivement partie des tous meilleurs joueurs du monde. Arrivé du Real Madrid en 2009, l’ancien joueur de Chelsea n’a pas mis longtemps à se faire remarquer. Acteur majeur du triplé munichois en 2010, il avait aussi emmené ses coéquipiers en finale de la Ligue des champions (défaite 2-0 contre l’Inter) et participé avec les Pays-Bas à la finale de la Coupe du Monde (défaite 1-0 contre l’Espagne). Dribbleur hors-pair, il est aussi doté d’une frappe du pied gauche extrêmement précise, qui lui a permis d’inscrire 58 buts en trois saisons toutes compétitions confondues.

Mais pour marquer autant, il faut beaucoup tenter. Et c’est là que le bât blesse : peu altruiste, Arjen Robben énerve souvent ses partenaires, de clubs comme de sélection. A l’image du match contre Bâle, où il aurait pu faire marquer Mario Gomez pour que ce dernier rentre dans l’histoire aux côtés de Lionel Messi (avec cinq buts inscrits lors d’une rencontre de Ligue des champions), le gaucher préfère toujours marquer que faire marquer.

Une prolongation de contrat tendue

Cependant, tout le monde est capable de voir l’énorme talent dont jouit le milieu offensif. Les dirigeants du Bayern les premiers. Approché par ces derniers au mois de décembre dernier pour prolonger son contrat qui se terminait en 2013, Robben avait quelque peu tergiversé, considérant que le coach munichois, Jupp Heynckes, ne l’avait pas fait rejouer assez vite lors de son retour de blessure. Il avait donc déclaré au cours du mois de mars : « On ne peut pas dire à 100% que je vais rester en Bavière », avant finalement de se laisser convaincre.

Bayern : Robben jusqu’en 2015

Le milieu offensif du Bayern Munich Arjen Robben a prolongé son contrat avec son club du Bayern Munich ce jeudi. Alors que des doutes subsistaient sur la réelle envie du Néerlandais de prolonger avec le club bavarois, Robben a encore crocheté tous les médias spécialisés, en prolongeant son bail jusqu’en 2015. Le directeur général du club de Munich Karl-Heinz Rummenige n’a pas caché sa satisfaction de voir l’ancien joueur du Real prolonger son contrat. « Nous sommes très heureux d’avoir pu prolonger Arjen pour deux années supplémentaires », a déclaré sur le site officiel du club le dirigeant bavarois. Après la qualification pour la finale de la Ligue des champions que les Allemands disputeront le 19 mai prochain contre Chelsea, c’est une bonne nouvelle de plus pour le club de Franck Ribéry.