Robben n’a plus la cote

Rate this post

Remplaçant en quart de finale de la Coupe d’Allemagne mercredi contre Stuttgart (0-2), Arjen Robben n’est pas entré en jeu malgré un échauffement de plus d’une demi-heure. En bisbilles avec Jupp Heynckes, le « Hollandais volant » ne semble plus jouir du statut d’indiscutable. De là à imaginer un départ l’été prochain ?« La frustration de Robben« . Le quotidien outre-Rhin Bild a parfaitement décrit la situation actuelle du fou ailier du Bayern Munich. Enfin remis de diverses blessures qui l’ont éloigné des terrains – pour changer – une bonne partie de la saison, l’international néerlandais ronge son frein depuis maintenant quelques journées. La raison ? L’entraîneur du FCB Jupp Heynckes ne le titularise plus, préférant aligner Toni Kroos ou Thomas Müller à sa place. Mercredi dernier, en quart de finale de la DFB Pokal face au VfB Stuttgart, Robben était une nouvelle fois assis sur le banc de touche alors que Ribéry et Gomez régalaient les supporters présent à la Mercedez-Benz Arena.

Envoyé à l’échauffement à la 52e minute par Heynckes dans un froid polaire, environ -12 degrés, Robben a couru, couru, couru puis… a regagné le banc de touche à quelques minutes de la fin de la rencontre, l’Ukrainien Tymoshchuk rentrant à sa place. Passablement agacé, Robben affichait la mine des mauvais jours au coup de sifflet final, et ce malgré le succès des siens. En conférence de presse, Jupp Heynckes évitait soigneusement ce sujet, arguant que « l’équipe tournait bien et qu’elle était de nouveau unie« . Du côté du capitaine Philipp Lahm, le son de cloche était différent dans Bild : « Bien sûr, c’est dur pour Arjen, mais Timoshchuk est international ukrainien, Pranjic et Olic jouent en sélection croate. Il y a ce genre de situations difficiles au Bayern Munich. »

En fin de contrat en juin 2013, Arjen Robben avait confié en janvier dernier vouloir poursuivre l’aventure avec le Bayern Munich, sa prolongation n’étant qu’une simple « formalité« . Mais avec l’arrivée du jeune et très prometteur Xherdan Shaqiri la saison prochaine, en provenance du FC Bâle, il n’est pas sûr que Robben soit toujours un titulaire indiscutable au « FC Hollywood ». Décidera-t-il de prendre la poudre d’escampette ? Plusieurs clubs seraient alors certainement très heureux de l’accueillir. En attendant, il sera intéressant de voir si le Néerlandais sera aligné d’entrée ou non samedi à l’Allianz Arena face au FC Kaiserslautern.

Julien Froment