Tops et flops allemands contre la Turquie

Rate this post

Victoire importante de l’Allemagne face à la Turquie. Pourtant ce n’est pas tout l’or qui brille. Certains ont été meilleurs, d’autres moins…

.

Tops

Mesut Özil:
Le milieu de terrain a été initialement sifflé par des Turcs mais son jeu ne semblait pas perturbé. Dans la deuxième mi-temps, il s’est éclaté et a mené l’équipe allemande à un succès (3-0). Il a bien fait plus qu’enfoncer le clou en inscrivant le second but, mais il a été le meilleur joueur sur la pelouse. Il a quasiment été à la baguette pour toutes les actions offensives de la Nationalmannschaft. Il a su faire briller sa technique (presque aucun ballon perdu) et son intelligence de jeu. Couronné par sa performance, il est sorti sous un standing ovation.

.

Joachim Löw: Jusqu’à présent, aucun entraîneur de l’équipe nationale n’a pas présenté une si bonne balance, comme Joachim Löw. Dans son 60e Match international, il a dirigé parfaitement son équipe et l’a emmené vers une troisième victoire consécutive dans le cadre de qualifications à l’Euro 2012. Au bord de terrain, Löw montrait toujours des émotions, presque pendant 90 minutes, il se trouvait debout à la ligne de touche et allumait son équipe.

.

Miroslav Klose: Comme dans les deux derniers matchs internationaux, Miroslav Klose était aussi couronné de succès contre la Turquie. Avec deux buts vendredi soir contre les coéquipiers de Hamit Altintop, il a 5 buts dans son compteur de qualification pour l’Euro 2012. Pour battre le record de Gerd Muller, Klose n’a besoin que onze buts. En attaque, avec l’équipe nationale, Klose réussit à marquer. Espérons que ca soit le cas pour le Bayern.

.

Flops


Heiko Westermann:
Joachim Löw l’avait, le jour avant le match, même considéré comme une priorité par rapport à Jerome Boateng sur le côté gauche de la défense.Westermann a été choisi finalement pour jouer et a montré une très faible performance. Le joueur d’Hambourg SV n’a jamais été vraiment une clé dans le fonctionnement du jeu, même pas débordé. Philipp Lahm a dû l’aider à plusieurs reprises.

.
Lukas Podolski:
Il a également été presque comme Heiko Westermann. Lukas Podolski n’a pas fait fort son match en équipe nationale. Le joueur de Cologne avait des charges à exécuter, mais à l’attaque, c’est à peine ce qu’il a fait. Podolski a manqué, contre la Turquie, une liaison avec ses coéquipiers.

Un commentaire

  1. Victoire qui fait plaisir surtout pour les joueurs du Bayern qui sont assurément dans une toute autre dimension quand ils jouent avec la Mannschaft même si certains ne sont pas les plus mauvais au Bayern, je pense à Kroos qui impose son physique qui était très bon dans ses relances, qui sait garder un ballon et le donner au bon moment et qui n’a pas hésité pas à monter pour frapper. Badstuber lui aussi a fait un match correct avec de très bonne interception, de bonne relance loin, très loin d’un van Buyten et dire qu’il n’a que 21 ans. Lahm, Müller et Klose jouent à nouveau à leur niveau… comme quoi ce n’est pas forcément les joueurs le soucis au Bayern pour en revenir à Klose qui est très souvent critiqué, il a tout simplement été énorme hier soir non seulement offensivement avec deux buts, mais surtout défensivement ou il n’a jamais hésité à venir aider les milieux et la défense. Mon coup de coeur pour Ozil qui une fois de plus ma fait rêvé, dommage qu’à chaque fois qu’il touchait le ballon il se faisait copieusement sifflé, quoi qu’il en soit il aura répondu de la meilleure des manières et avec beaucoup d’humilité pour faire taire cette bande d’abrutis. Ma déception de la soirée… Podolski, sa présence sur le côté gauche était quasi inexistante, je crois beaucoup en lui, mais je ne sais pas s’il a un problème de confiance ou mentale, mais ce n’est plus le même joueur qui était il n’y a pas si longtemps encore décisif.

Les commentaires sont fermés.