Teamcheck: Bayer Leverkusen

Rate this post

Grâce à un mercato animé comme rarement auparavant, le Bayer Leverkusen se place parmi les prétendants sérieux au podium dans l’édition 2010-2011. Analyse de l’effectif du club.

Si le Bayer Leverkusen ne partait pas avec ce fardeau de l’éternel deuxième dans la nouvelle saison, le club pourrait compter parmi les principaux concurrents du Bayern Munich pour le titre. Seulement voilà. Faut-il rappeler qu’entre 1997 et 2002, en l’espace de seulement 5 ans donc, le club a terminé 4 fois sur la deuxième place du podium, s’écroulant en toute fin de saison. La fameuse saison de 2002 avait même vu le club perdre et la Ligue des Champions et la coupe d’Allemagne en finale. Depuis, Vizekusen ne compte plus réellement parmi les concurrents sérieux du Bayern. Et pourtant…

Jupp Heynckes, l’entraîneur vainqueur de la Ligue des Champions en 1998 avec le Real Madrid, avait estimé en fin de saison 2009-2010 que l’effectif était trop maigre pour pouvoir évoluer sur trois tableaux la saison suivante (championnat, Europa League, coupe d’Allemagne). Les dirigeants ont acquiescé et fait des efforts. Nous vous présentons les recrues du mercato:

  • Michael Ballack: La seule star mondiale du football allemand de ces dernières années n’a pas vu son contrat renouvelé à Chelsea et recherchait une nouvelle destination. Lors de sa venue en mai, les supporters avaient scandé son nom pendant le match d’adieu de Bernd Schneider et chantaient Micha komm’ zurück (« Micha reviens ! »). Quelques mois et une pétition plus tard, le transfert est officialisé avec le soutien de la maison mère. Même à 33 ans, en témoigne l’intérêt de nombreux clubs ambitieux, Michael Ballack est désiré. Employé dans un rôle qui ne lui convenait pas à Chelsea, il devrait retrouver le milieux plus offensif à Leverkusen. Fruit d’un effort financier soutenu par la maison mère, la Bayer AG, ce transfert est un des plus gros jamais réalisés par le club.
  • Domagoj Vida:Le jeune croate de 21 ans, arrivé du NK Osijek entre dans la politique de recrutement du club : jeune, talentueux et « bon marché ». Les matchs amicaux qu’il a disputés furent solides, mais on ne peut pas vraiment tirer de conclusions de ces matchs.
  • Hanno Balitsch: Le milieu défensif qui évoluait pour Hanovre 96 la saison passée fût recruté afin d’étoffer le milieu de terrain. Seulement, à cet instant, personne ne pensait que Ballack reviendrait. Avec le changement de système qui accompagne la venue de ce dernier, Hanno Balitsch, qui a déjà évolué au Bayer de 2002 à 2004, aura beaucoup de mal à atteindre un temps de jeu significatif.
  • Sidney Sam: Appartenant à Hambourg, mais ayant été prêté à Kaiserslautern, il fût l’un des joueurs majeurs du promu. Encore jeune, à 22 ans et bourré de talent, il vient pour doubler la position d’ailier : c’est à lui de montrer qu’il peut prendre la place de titulaire d’un Barnetta.
  • Nicolai Jörgensen: Inconnu du grand public et même des clubs étrangers, ce danois de 19 ans évoluait en seconde division danoise, dans le modeste club de l’Akademisk Boldklub. A l’origine, il était allé au camp d’entraînement du Bayer pour un simple test, mais le jeune homme a tout de suite tapé dans l’œil de Heynckes, qui n’a pas attendu pour lui faire signer un contrat. Blessé durant un match amical, il ratera le début de saison.

__________________________________________________

Bilan: Afin de pallier au départ de Toni Kroos, les dirigeants du Bayer ont réussi un gros coup: ramener Michael Ballack au bord du Rhin. Celui-ci devrait prendre les rennes dans le jeu et l’on attend beaucoup de son expérience, comparable aux attentes nées par l’arrivée de Sami Hyypiä un an plus tôt. Si la défense reste quasiment intacte, on peut compter Vida et Reinartz (surtout acif en milieu défensif en 2009-2010) pour étoffer. Le milieux est garni. Très garni. Trop garni ? Le Bayer ne compte pas moins de 11 joueurs pour 4 positions. Les rôles semblent clairs. Rolfes et Ballack seront misés, l’un dans sa position de 6, l’autre en 10.  Sur les ailes, Barnetta et Renato Augusto (lui aussi revient de blessure) tiennent la corde. Enfin, en attaque, revenu d’Afrique du Sud, Stefan Kießling semble être assuré d’une place de titulaire. Eren Derdiyok et Patrick Helmes se bagarrent pour la deuxième place, dans l’hypothèse d’une attaque à deux. L’ancien attaquant de Cologne, Patty, a livré d’excellents matchs de préparation, Derdiyok ayant d’avantage de mal à s’imposer.

Les systèmes probables:

Adler

Castro – Hyypiä – Friedrich / Reinartz – Kadlec

Rolfes

R. Augusto – Ballack – Barnetta

Helmes – Kießling

Ou


Adler

Castro – Hyypiä – Friedrich / Reinartz – Kadlec

Rolfes – Vidal

R. Augusto – Ballack – Barnetta

Kießling / Helmes