Affaire Schalke-Lyon : Aulas mal compris ?

Rate this post

Le président de Lyon Jean-Michel Aulas a estimé samedi, au micro d’Orange Sport, que ses propos sur l’état de forme de Shalke 04 – vainqueurs de l’OL (3-0) en C1 – avaient été interprétés «à l’inverse». « »Ils ont couru plus vite, plus longtemps », ça s’adressait à nos joueurs, pas à Schalke», a-t-il juré.

Pourtant, dans des propos tenus lors d’une émission diffusée sur OLTV, le patron de l’OL s’était clairement interrogé sur l’état de forme de l’équipe allemande: «Les joueurs n’étaient pas comme au match aller, ils couraient beaucoup plus vite et beaucoup plus longtemps. Je ne sais pas quelle préparation ils avaient suivi, mais leur dimension physique était impressionnante. Nous avons été tellement battus physiquement que c’était un peu trop gros. Nous voyons que les joueurs ne sont pas toujours à armes égales». Ces propos avaient été interprétés comme des accusations voilées de dopage.